Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

« Notre groupement génère jusqu’à 25% de CA supplémentaire pour chaque membre »



  SOMMAIRE
Une force commerciale décuplée
Une formation continue, à la pointe de la technologie
Une garantie de sérieux pour les clients et pour les membres

Une garantie de sérieux pour les clients et pour les membres

La réputation de tout le groupement tient à l’investissement de chacun. « Un seul dépassement de délais d’un membre et c’est l’image de tout le groupement qui trinque ! » rappelle le gérant. Pour se prémunir, les règles sont claires dès le départ.

S’il elle n’est pas écrite, la charte du groupement est évidente pour chacun. Tout nouveau membre est informé des conditions de travail imposées à chacun : respect strict des délais et des normes de construction bois. Pour Laurent Texier, « dans un groupement d’une trentaine de membres, il ne faut pas hésiter à rappeler régulièrement les règles, à chaque réunion si c’est nécessaire ! »

Des garanties permises par la mutualisation de moyens

En se groupant les artisans d’ACV Maisons Bois ont pu adhérer à la FFACB (Fédération Française des Artisans Coopérateurs du Bâtiment). Celle-ci les aide à instaurer des protections juridiques essentielles au sein de leur groupement :

- Un modèle de contrat protégeant à la fois clients et constructeurs :
La Fédération les conseille pour adopter le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI), encadré par la loi du 19 décembre 1990. « Grâce à ce contrat, la construction est encadrée de A à Z et les risques sont connus. »

- Une assurance dommage-ouvrage négociée aux meilleurs tarifs :
En effet, cette assurance, obligatoire pour exercer est, suite à de nombreux abus de clients, hors de prix. « Grâce à la fédération, les prix sont plus qu’abordables ! »

  La société coopérative, un choix de groupement démocratique
  Dans une coopérative les membres disposent du même poids dans les discussions. Un principe simple, un homme = une voix, qui a séduit les artisans fondateurs d’ACV Maisons Bois. « Nous sommes tous égaux, et pour des indépendants qui aiment mener leur barque à leurs façons, c’est essentiel ! » conclut Laurent Texier.


En 5 ans, les fondateurs de la première coopérative de construction de maisons à ossature bois ont su organiser et penser leur groupement. Un exemple très suivi, près de 12 coopératives se sont créées sur leur modèle. De fait, avec une activité multipliée par 4 en 5 ans, le groupement est une sécurité de plus pour les artisans. « Pour beaucoup d’entre nous, la coopérative est une vraie garantie face à la crise. Les membres qui perdent des clients savent pouvoir compter sur les chantiers de la coopérative ! » ACV Maisons Bois devrait en effet continuer sa progression en 2009, avec 10 chantiers supplémentaires par rapport à 2008 !

[ En savoir + ]

- La société coopérative : une structure intéressante en réseau.
- Union des boulangers nantais : quand l’innovation crée des liens…




Retourner à

Le réseau relationnel
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux