Place des réseaux ITG
 
 
Comment bien collaborer entre freelances
Mise en ligne : Avril 2019

Comment bien collaborer entre freelances ?


En fonction de la taille des projets, vous pourrez parfois être amené à travailler avec d’autres prestataires freelances pour mener à bien vos missions. Voici nos conseils pour que la collaboration se passe au mieux.

Pourquoi travailler avec d’autres freelances ?

En tant que freelance, il peut parfois être difficile de répondre seul à des projets importants pour des clients. Le fait de collaborer avec d’autres indépendants peut être très utile pour proposer une large offre de service à une entreprise, vous positionner sur de nouvelles compétences ou encore augmenter le budget d’une mission. De plus, vous associez avec d’autres prestataires à qui vous amenez un projet peut vous permettre d’être à votre tour sollicité dans le futur pour prendre part à une prestation d’envergure.

En tant que webmaster, vous pourrez ainsi être amené à travailler avec un graphiste ou un designer pour réaliser les maquettes d’un site web, avec un rédacteur web pour la création du contenu du site, un expert SEO pour définir le positionnement du site, un expert marketing pour mettre en place la stratégie d’inbound marketing ou encore un community manager pour communiquer sur les réseaux sociaux. Alors que seul vous auriez simplement pu développer le site, vous voilà désormais en capacité de proposer une prestation complète digne d’une agence.

Comment facturer une prestation collaborative ?

En tant que freelance, vous avez le droit de travailler avec d’autres indépendants sur un projet commun afin d’offrir une prestation qui sort du champ de vos compétences. Cependant, il faut veiller à facturer correctement si vous voulez rentrer dans vos frais ou ne pas vous retrouver dans l’illégalité.

Si vous êtes en contact exclusif avec le client et que ce dernier ignore que vous collaborez avec d’autres freelances, vous pouvez émettre la facture à votre nom. Vos partenaires de mission vous facturent ensuite leur prestation. Toutefois, vous ne pourrez pas déduire vos frais et devrez vous acquitter de l’ensemble des charges. Cette solution n’est donc pas très intéressante du point de vue économique d’autant plus qu’elle peut vous faire atteindre plus vite que prévu votre plafond annuel. Vous ne pouvez pas diviser le montant du projet par le nombre de prestataires et soumettre les factures de chaque freelance au client sous peine de voir l’URSSAF requalifier chaque indépendant en société.

La solution la plus simple est d’informer le client de votre partenariat et que chaque indépendant facture sa prestation avec des montants en adéquation avec sa mission. Enfin, vous pouvez avoir recours au GIE : Groupement d’Intérêt Economique. Avec cette solution, plusieurs entrepreneurs peuvent mutualiser des dépenses pour des achats groupés tels que les achats de matériel, de publicité, ou encore de flyers et collaborer sans s’associer. Vous pourrez ainsi partager chaque contrat et conserver les avantages de vos statuts respectifs. Attention toutefois, le GIE implique que ses membres soient solidaires en cas de dette.

Comment trouver les bonnes personnes avec qui travailler ?

Avant de vous lancer dans un projet de grande envergure avec des partenaires, il est indispensable de les connaître au préalable.

Si vous ne connaissez personne dans votre entourage professionnel, faites appel à votre réseau professionnel pour savoir si les personnes connaissent des freelance compétents répondant à votre demande et renseignez-vous sur eux : qualité du travail via les notes données par leur client ou recommandations, personnalité, capacité à travailler en équipe et tarifs.

Vous pouvez également utiliser les réseaux sociaux (Twitter, LinkedIn) et sites spécialisés (Dribbble, Behance, etc.) pour identifier des indépendants qui correspondent aux besoins de la mission. Échangez ensuite avec ces prestataires pour voir si le courant passe.

Enfin, veillez à établir un cadre de travail collaboratif avant le début de la mission : planning, interlocuteurs avec le client, lieu de travail, etc.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour débuter et réussir votre collaboration avec d’autres freelances.

Et justement, si vous souhaitez découvrir nos 6 outils pour bien travailler en cloud en réseau vous pouvez également consulter notre article sur le sujet ici !



Pour aller plus loin :

- 6 outils pour bien travailler en cloud en réseau


Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux