Place des réseaux ITG iDDYL
 
 
Freelance : maîtriser la communication non verbale
Mise en ligne : Avril 2018

Communication non verbale : 6 conseils pour maîtriser ce corps qui parle pour vous


Votre bouche dit une chose, mais le corps en exprime une autre. Des signaux parfois contradictoires qui risquent de désorienter votre interlocuteur. Posture, gestuelle, mimiques, intensité du regard… En maîtrisant votre communication non verbale, vous boostez vos capacités relationnelles, sans avoir à prononcer un seul mot.

Communication non verbale : qu’est-ce que c’est ?

Séduire d’un seul regard. Se faire remarquer par un serveur grâce à sa posture. Rassurer sans dire un mot. Des prouesses de Chevaliers Jedi ? À vrai dire, la Force n’a rien à voir là-dedans. Nous préférons parler de communication non verbale.

Transmettre des informations et des émotions à l’aide de sa gestuelle, de son regard ou de simples mimiques... et même maîtriser ses changements biométriques, comme la rougeur des joues ou la dilatation des pupilles ! Cela vous paraît fou ? C’est pourtant l’objet d’étude de la synergologie.

Un avantage crucial pour réseauter

Contrôler ces signaux non verbaux et savoir analyser ceux de son interlocuteur sont de réels atouts dans une approche business et marketing. Certains gestes peuvent nous trahir : le dos voûté, les épaules rentrées et les mains cachées sous la table sont les signes d’un manque de confiance en soi lors d’un rendez-vous.

À l’inverse, des attitudes bien choisies sauront vous aider à parvenir à vos fins commerciales. Freelances et entrepreneurs : ces quelques conseils sauront vous initier à l’art psychologique de la communication non verbale. De la conversation d’ascenseur au group talk des cocktails jusqu’à l’entretien client autour d’un bureau, nos astuces s’appliquent à toutes les situations !

Nos conseils pour devenir un maître du langage non verbal

1. Poignée de main, la hantise de la rencontre

Placez toute votre main dans celle de votre interlocuteur. Une poignée franche et pleine envoie des signaux bien plus positifs qu’une main molle.

Et ne tombez pas dans le piège de l’ego : la poignée de main n’est pas un bras de fer. Soyez ferme, mais ne crispez pas vos muscles ! Pour une détente maximale et éviter la moiteur des paumes, passez vos mains sous l’eau chaude avant un entretien important.

2. Respectez la distance de confort

Selon les personnalités et les cultures, la distance physique à garder avec quelqu’un peut varier. Mais pensez toujours à respecter cette zone symbolique. Si vous la franchissez trop brusquement, vous risquez de provoquer un sentiment de stress.

Malaise et inconfort ne sont pas de très bon engrais professionnels... La bonne distance ? Celle établie par votre poignée de main !

3. Les yeux - j’ai dit les yeux

Un regard fuyant n’aura jamais aucun effet, alors qu’un regard franc attire et intrigue. Vos yeux sont des armes de choix pour développer votre relationnel.

Maintenir le contact visuel de façon régulière est un excellent moyen de s’assurer de l’attention de quelqu’un. Enchaînez les regards directs et d’autres, plus discrets, sur le côté. Si vous parlez à un auditoire, balayez régulièrement chaque personne du regard : vous les impliquez et leur donnez de l’importance.

4. Gardez la tête... sur vos épaules

La position et le port de votre tête en disent beaucoup sur votre relation à la personne en face de vous.

De légers hochements de tête signifient que l’on approuve le discours raconté. Mais des mouvements trop rapides et répétitifs montrent, à l’inverse, une désapprobation ou l’envie pressante de prendre la parole.

Et un penchement de tête sur le côté est une indication précieuse : ce que vous dites interpelle directement les sentiments de votre cible.

5. On se redresse !

Tenez-vous droit, la colonne vertébrale alignée du bas de votre dos jusqu’à la base du cou. Non seulement votre corps vous sera reconnaissant mais en plus vous envoyez des signaux positifs de confiance en vous.
Pour renforcer l’estime, détendez vos épaules. Ne les crispez pas en les redressant à outrance. Et évitez d’avoir l’air penaud en fermant le torse. La meilleure hauteur d’épaules ? Celle qui est naturelle et confortable, comme dans un bon fauteuil !

6. Observez

En attendant votre train du matin, en regardant un couple au restaurant, à la télévision ou chez vous : profitez de toutes ces occasions pour observer les comportements de vos pairs. Et analyser les effets qu’ils induisent sur vous ou les personnes en situation.

L’observation est une technique de choix pour aiguiser vos sens et votre feeling non verbal.

Vous souhaitez améliorer votre capacité à négocier ? Vous voulez étendre votre réseau ou trouver de nouveaux clients ? Améliorer votre image ? Usez de ces ficelles sans modération ! Mais gardez à l’esprit que chaque corps et chaque personnalité induisent des subtilités différentes.

Et, n’oubliez pas : on sourit !


Pour aller plus loin :

- 5 techniques de négociation pour convaincre un prospect de signer
- Analyse du langage non-verbal. Détectez si une négociation est en bonne voie !



Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux