Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

En créant un réseau, des vanniers sauvent leur filière d’une mort annoncée

 
  SOMMAIRE
Prise de conscience collective 
Un réseau multiforme
Collaboration avec les instances locales

Une collaboration fructueuse avec les instances locales

Des échanges de bons procédés avec l’office de tourisme local
• Participation à une brochure de présentation du territoire.
• Partage de locaux et alternance des permanences avec l’office du tourisme.
• Organisation de visites de groupes d’enfants offrant un revenu complémentaire aux artisans accueillant ces groupes.

Un partenariat avec l’école de Vannerie
• Participation en tant que membre du jury d’examen à la vie de l’école
• Pour favoriser l’installation des jeunes diplômés dans la région :

- Organisation d’un stage de formation complémentaire ouvert à tous les diplômés de l’école : un an de stage chez les artisans membres.
- Avec l’aide de la communauté de communes et du département, mise en place d’une prime à l’installation sur 3 ans (3 800 €) pour les débutants. Ces derniers bénéficient également d’une oseraie, pendant 2 ans.

Florent FerreroLe réseau met la crise au panier !

Florent Ferrero fait le point des bénéfices du groupement pour les artisans membres : 
• Les deux structures (SARL + GIE) ont dégagé 220 000 € de CA en 2006.
• Désormais, « 90 % des visiteurs de passage s’arrêtent à Fayl-Billot pour découvrir la production de vannerie. »
• Une marque reconnue pour promouvoir leurs produits.
• Une reconnaissance de la filière et une revalorisation de l’image des vanniers.
• Un renouvellement de la génération des vanniers partis en retraite et survie assurée du savoir-faire : depuis 1998, 25 nouveaux vanniers se sont installés.

Les efforts du CDPV paient. Aujourd’hui la filière est récompensée par l’obtention du label « Pôle d’excellence rurale. » Un programme de soutien gouvernemental des systèmes productifs locaux qui leur permettra de relancer le métier de rotinier (travaillant le rotin) et de rénover le musée abrité par l’école de Vannerie. Au programme, une subvention de 50% des dépenses engagées pour la réalisation du projet.

[ En savoir + ]
Les pôles d’excellence rurale : appel à projets
Un collectif d’artisans s’unit pour partager un point de vente à Paris

Vous avez vous aussi une expérience positive à partager ? Contactez-nous !

  << précédent  


[ Retour ]

Interviews

Mise en ligne : Octobre 2007
 




Bons plans

Annuaire des réseaux