Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Jean-Baptiste Duquesne - Fondateur de GenieBuilder

"Le business en réseau, c'est une composante essentielle de mon modèle"

GenieBuilder

Activité : Editeur logiciel de solutions Internet
Implantation : Paris
Date de création : 2000
Effectif : 3
Forme juridique : SARL
Contact :  Jean-Baptiste Duquesne
e-mail : duquesne@geniebuilder.com
Site internet : www.geniebuilder.com
 
Créé en 2000, GenieBuilder offre aux entreprises les applications nécessaires à la bonne utilisation de leur site Internet/Intranet. Cette solution intégrée comprend des outils de gestion de contenu, des outils statistiques et des outils d'animation. Son fondateur Jean Baptiste Duquesne nous présente les avantages de cette société innovante et  nous explique en quoi  le maillage en réseau est une condition nécessaire à son développement.

>>
>>

Jean-Baptiste, pouvez-vous nous décrire brièvement vos outils web et nous dire à qui ils s'adressent ?

Nos outils s'adressent aux PME qui souhaitent développer des sites ambitieux à vocation commerciale, mais qui n'ont pas les budgets pour développer des applications avancées. GenieBuilder leur apporte une solution clé-en-main qui s'articule autour de trois fonctions essentielles : statistiques de consultations, gestion de contenu, animation et référencement. Les outils statistiques permettent notamment d'effectuer des analyses très fines  : nombre de visites et de visiteurs, mais aussi provenance des visiteurs, passage des moteurs de recherche, liste des mots clés en moteur de recherche amenant le plus de trafic sur leur site. La gestion de contenu permet à des utilisateurs non-techniciens de modifier et d'actualiser très simplement et à volonté le contenu de leur site. Les outils d'animation rendent tout aussi simple le référencement des pages web par les moteurs de recherche et permettent un affichage plus rapide  de ces pages.


Ces différentes prestations existent déjà. En quoi votre offre est-elle différente ?

L'innovation réside avant tout dans le caractère intégré de la solution et dans la standardisation des outils. Nous avons des concurrents ponctuels, mais outre que leur prestation est plus coûteuse, ils n'apportent pas comme nous le faisons une solution de back-office unique. GenieBuilder est seul sur son créneau, c'est en avantage certain, mais aussi un risque car, comme tout précurseur, il nous appartient de créer notre marché, de faire la pédagogie de notre métier.


Quel est votre modèle économique ?

Nos applications sont disponibles en mode ASP et nos clients acquièrent une licence d'exploitation annuelle à partir de 1200 €. Cela représente en général entre 10 et 20 % de leur budget de lancement. C'est un investissement très rentable pour l'entreprise au regard des économies réalisées en termes de développement, d'intégration ou de ressources humaines.


Comment commercialisez-vous votre offre ?

C'est là que la notion de réseau prend toute son importance.
Je ne gère pas de client en direct et m'appuie exclusivement sur des agences partenaires pour lesquelles Genie Builder intervient en sous-traitance. Tout se passe pour le mieux dans la mesure où nous sommes parfaitement complémentaires. Venant moi-même du monde des agences, je suis bien placé pour savoir que la nature de leur prestation les incite à réinventer la roue à chaque nouveau projet. Elles ont dans leur production une logique de sur-mesure, l'industrialisation des process et des outils n'est pas dans leur culture. A contrario, GenieBuilder se positionne comme un éditeur de logiciels. Nous n'avons ni l'ambition ni les ressources suffisantes pour effectuer des développements ad hoc. Notre logique consiste à amortir des investissements déjà effectués en distribuant le plus massivement possible des outils standards et en exploitant leurs licences.
Les agences ont besoin de GenieBuilder pour offrir à leur client une excellente plateforme de services et de suivi de leur site, tout en restant très compétitives. Quant à GenieBuilder, il bénéficie des forces commerciales de ses partenaires et de leur maîtrise d'œuvre des projets.


Pouvez-vous nous décrire votre réseau ?

Aujourd'hui, nous avons une petite dizaine d'agences avec lesquelles nous travaillons régulièrement. Cela suffit pour 6 mois d'avance sur notre carnet de commande. Tout repose sur la qualité de la relation et le bon sens dans la façon d'organiser un business en commun. Gagner un appel d'offre, c'est être solidaire contre les concurrents. S'il y a au sein même de l'équipe-projet des conflits d'intérêts, un manque de transparence, des marges trop importantes sur notre prestation, de toute façon la collaboration est vouée à l'échec. Bâtir un vrai partenariat gagnant-gagnant prend du temps. C'est pourquoi je m'investis beaucoup pour expliquer notre métier tout en étant très  sélectif sur mes contacts.


Concrètement, comment prospectez-vous ?

La particularité de GenieBuilder c'est de ne répondre qu'à des appels entrants. À ce jour pas de démarchage commercial. Tout se fait sur notre site qui est dédié aux agences, lequel bien sûr est suffisamment bien référencé pour générer une bonne audience : en moyenne 200 visites et 3 contacts exploitables par jour. La vraie question, c'est comment faire le tri ! Il arrive même que des entreprises nous consultent en direct. C'est alors GenieBuilder qui devient pourvoyeur d'affaires pour ses partenaires !


Comment voyez-vous l'évolution de votre activité ?

Le concept a mis du temps à démarrer, mais aujourd'hui le marché est prêt. Notre courbe de progrès s'infléchit fortement. Preuve que notre positionnement est le bon. Nous avons progressé de 100 % l'année dernière et nous prévoyons 300 000 euros de CA en 2004. Pour une équipe de 3 personnes, cela devient satisfaisant.

Le conseil de Jean-Baptiste Dusquesne aux créateurs de réseaux :

Définissez avec vos partenaires des modalités simples et transparentes de partage des revenus : niveaux de marges, commissionnements, prix de vente aux clients. En clarifiant et simplifiant vos relations, vous gagnerez beaucoup de temps et de productivité.

Mise en ligne : juin 2004
 




Bons plans

Annuaire des réseaux