Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Partenariat interentreprise.

Petite entreprise de luxe français et fabricant/distributeur en Chine : une alliance risquée mais un pari gagné.

Marque de luxe et développement sur le marché chinois ne font pas bon ménage ? Qu’à cela ne tienne ! La créatrice de mode Karine Arabian s’associe avec des industriels de Chengdu et parvient à distribuer ses produits sans compromis sur la qualité. Récit d’un mariage réussi entre une TPE française et un géant chinois.

Karine ArabianKarine Arabian, fondatrice de la marque éponyme.

Entreprise Karine Arabian  :
Activité : création de chaussures et maroquinerie de luxe
Date de création : 2000
Nombre de salariés : 7

Mise en ligne : août 2008
Partager cet article avec mon réseau professionnel sur VIADEO Partager sur VIADEO

Lorsque par l’intermédiaire d’un fournisseur Karine Arabian rencontre le groupe industriel chinois Aiminer, les premiers échanges sont tendus. Car pour la TPE française, les risques sont nombreux. Contrefaçons, production à la chaîne, normes de qualité approximatives, le marché chinois n’est pas réputé pour bien servir la mode haut de gamme. Pour Daniel Yeremian, Directeur Général de l’entreprise Karine Arabian, « partir à l’aventure en Chine avec un grand groupe industriel… l’idée avait de quoi impressionner. »

Afin de limiter les risques pour son image de marque, Karine Arabian prend le temps de négocier. « Nous avons cherché à comprendre nos différences culturelles, explique Daniel Yeremian. Petit à petit une compréhension mutuelle a permis un accord équilibré. »




[ Retour ]

Interviews

 




Bons plans

Annuaire des réseaux