Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Michel Delannoy - Président Exécutif Rueil Export

Le réseau qui offre le monde sur un plateau…

Rueil Export

Activité : Développement international des PME-PMI
Implantation : Internationale
Date de création : 1993
Structure  : Association loi de 1901
Site web : www.rueil-export.com

Depuis 30 ans dans l’international, c’est en bénévole dynamique que Michel Delannoy accompagne les petites entreprises à l’export. Président exécutif de Rueil Export, il privilégie l’action aux discours. Délégation du Club des Exportateurs de France, Rueil-Export ouvre à ses adhérents un large éventail de compétences : conseils logistiques, accompagnement pays, veille et intelligence économique… De quoi leur offrir le monde sur un plateau !

>>
>>

Quelle est la vocation de Rueil Export ?

Nous informons et accompagnons par le partage d’expériences, les petites entreprises et indépendants de Rueil-Malmaison et de ses environs, dans leur développement à l’export. Et lorsqu’ils sont déjà engagés à l’international, nos les aidons à augmenter leur volume d'affaires et mutualiser leurs actions. Depuis peu nous remplissons même un rôle social, avec la mise en place d’une espèce de « portage salarial » pour aider les chômeurs, et en particulier les seniors à trouver des missions.


Comment êtes-vous organisés ?

Nous avons choisi de nous regrouper en association loi 1901. « Nous », ce sont les 5 membres qui animent bénévolement ce réseau. Tous des professionnels (ou anciens professionnels) de l’exportation, qui tentent de faire partager leurs expériences pratiques et leurs réseaux relationnels français et étrangers aux 80 entreprises membres. Chaque entreprise adhérente cotise selon son chiffre d’affaires, puis selon sa participation aux actions de l’association.


Concrètement, quelles sont les actions que vous proposez aux entreprises membres ?

Nous intervenons à plusieurs niveaux, selon les besoins de l’entreprise :

  • relais d’information de proximité : nous aidons les membres à décrypter et effectuer les démarches administratives, et les éclairons sur les organismes d’Etat adaptés à leur projet.
  • réunions d’information sous forme de petits-déjeuner « débat » selon des thématiques « métier », « pays » ou « technique » (sur les législations par exemple). Nous multiplions les points de vue et les intervenants, en valorisant les témoignages concrets de PME aguerries.
  • rencontres d’entreprises en France ou missions à l’étranger, grâce à nos antennes implantées dans divers pays. Il s’agit de rencontres avec des entreprises étrangères, qui recherchent des partenaires français, un savoir-faire ou une technologie.
  • diffusion de nombreuses opportunités d’affaires que nous collectons ou provoquons grâce à nos antennes relais et nos réseaux.
  • présence dans les manifestations internationales : nous y représentons ou organisons la participation de nos membres à moindre coût.

 

En quoi consistent vos « antennes » à l’étranger ?

Les « antennes » sont des membres de l’association, ou plutôt des adhérents partenaires qui constituent des mini-relais dans leur pays d’implantation. Elles aident les entreprises que nous leur envoyons à connaître le marché ou à s’installer dans le pays, en comprendre la culture, y trouver des fournisseurs, voire des clients ! En échange elles sont valorisées auprès des autres adhérents. C’est du donnant-donnant : elles aident les entreprises à venir dans leur pays, on les aide à traiter avec les entreprises françaises. Aujourd’hui nous sommes présents dans presque toute l’Europe, mais également au Japon, en Chine, en Afrique et même aux Etats-Unis.


Qui détermine vos pays–cibles ou à l’honneur dans vos réunions ?

Personne si ce n’est le marché et les entreprises membres ! En effet, nos choix des pays émanent soit d’une forte demande de nos membres, soit de rencontres dans les salons, soit des opportunités d’affaires que nous avons repérées, soit de tendances de marché plus générales. Néanmoins, la plupart du temps, ce choix est impulsé par un nouveau membre d’origine étrangère, ou résidant à l’étranger (antenne).


Qu’apportez-vous de plus aux entreprises par rapport à des « consultants conseils » ?

Déjà je précise que, comme eux, nous rassemblons plusieurs consultants agréés à l’export… Mais en plus de l’expertise, et des actions qui se traduisent parfois par des diagnostics gratuits, nous avons de nombreux avantages liés à la logique de réseau. Voire au principe de « réseau de réseau ». Nous rassemblons toutes les compétences qui manquent aux petites entreprises désireuses de se lancer. Tous les métiers de l’international sont représentés. Ce qui permet de multiplier les niveaux d’interaction. Et surtout, ce qui permet aux petites entreprises de participer à des missions à l’étranger pour des coûts modiques ! Ensuite nous partageons tous l’esprit, ou plutôt l’éthique réseau. C’est un sentiment qui nous pousse à l’entraide… Travail en commun, sous-traitance, partage d’informations et de compétences… Pour vous donner un exemple, j’avais lors d’une mission en Pologne, 3 entreprises concurrentes sur certains points. Or c’était contre-productif pour négocier des affaires avec les sociétés de ce pays. À la fin de la mission, les trois sociétés s’étaient alliées pour proposer une offre globale et donc séduire plus de prospects pour plus de business ! C’est ça aussi l’effet réseau…


Comment réussissez-vous à avoir un tel rayonnement ?

Nous ne communiquons pas uniquement en interne. L’idée est de faire partager nos actions au plus grand nombre. Ainsi nous convions à nos petits-déjeuners d’information des indépendants, des journalistes et quelque 700 entreprises du département… Par ailleurs nous éditons une newsletter qui s’apparente plus à un journal complet ! Elle contient des propositions d’affaires, l’affichage des compétences des membres, une « page du professionnel » avec par exemple les nouvelles réformes pour les PME, les législations votées etc…, et les actualités des manifestations liées au commerce international. Là encore nous la distribuons à plus de 700 entreprises. Enfin, j’appartiens moi-même à des cercles de compétences (Intelligence économique par exemple), à de nombreux clubs d’affaires, des chambres de commerce franco-pays et nous entretenons avec soin nos multiples partenariats publics…


Des projets en cours ?

Nous montons un projet commun d’entreprises en Développement Durable. Autrement dit nous cherchons à allier nos compétences pour aller toujours plus loin dans l’analyse et la compréhension des marchés étrangers. Une manière d’accompagner les entreprises à l’export par un travail de fond.


Les conseils de Michel Delannoy :

Mettre votre volonté d’indépendance de côté. Apprendre à travailler ensemble, à chasser en meute. Et pas seulement lorsqu’il y a des problèmes, mais aussi pour aller de l’avant !
Savoir partager l’information sans se sentir perpétuellement menacé de vol ou de concurrence.
Ne pas réinventer la roue : il y a des spécialistes de l’exportation qui peuvent vous conseiller et vous aider. Sollicitez-les !




[L'Annuaire des réseaux]
A consulter : PME-PMI - Réseaux de développement à l’export

Mise en ligne : novembre 2005
 




Bons plans

Annuaire des réseaux