Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

« J’évalue les mesures que nous prenons avec les yeux du patron de PME que j’ai été pendant 25 ans ».

PDR : Vous avez été chef d’entreprise.
Tout d’abord, est-on plus heureux comme Ministre des PME ou comme patron de PME ?

H. N. : Plus heureux ? La comparaison est difficile car les satisfactions ne sont pas les mêmes. J’ai dirigé une PME pendant 25 ans. J’en ai connu les difficultés mais aussi le sentiment d’accomplissement qui récompense les efforts.
J’espère en avoir conservé l’état d’esprit en devenant Ministre. Disons au moins que je suis heureux comme Ministre lorsque j’ai la certitude qu’en tant que patron de PME, j’aurais pu, grâce à mes mesures, me simplifier la vie et concentrer mon énergie sur l’accomplissement de mes projets.

 

PDR : Enfin, vous avez accordé votre patronage à la Quinzaine des Entrepreneurs en Réseau. Quel est votre message aux animateurs de réseaux, clubs ou groupements pour les inciter à participer à cet événement ?

H. N. : Mon message est simple : la réussite ne peut passer que par un juste équilibre entre l’investissement individuel et le projet collectif.
On ne peut pas, ou plus, réussir seul dans son coin, il faut apprendre à créer des synergies, à mutualiser les compétences et cela passe par le développement de réseaux.
Je parlais tout à l’heure de la nécessité de faire preuve de pédagogie. Mais qui, sinon les animateurs de réseaux ou de clubs, sont les plus à même de jouer ce rôle.
Les meilleurs ambassadeurs de la mise en réseau, ce sont ceux qui en connaissent tout le potentiel, car ils l’ont expérimenté.

C’est le sens de ce patronage, je veux montrer que moi aussi, je crois au potentiel des réseaux.

 

 
 

 



[ Retour ]

Interviews

 




Bons plans

Annuaire des réseaux