Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

"Mon réseau a capoté parce que j'ai été surprise par un développement que je n'ai pas su gérer"

150 membres motivés en 3 mois ! Mais faute d'un management clair, le réseau s’essouffle rapidement. Sa créatrice nous fait partager les leçons qu'elle a tirées de ses erreurs.

Mylène Pivot

Mylène Pivot, créatrice du Réseau des Télésecrétaires, aujourd’hui dissout.

Mise en ligne : Octobre 2009
Partagez cet article :
Partager cet article avec mon réseau professionnel sur VIADEO sur VIADEO

>>
>>

Un réseau national créé en moins de 10 mois…

Quand en 2006 Mylène Pivot veut créer son entreprise de télésecrétariat à domicile, elle cherche à rencontrer des télésecrétaires plus expérimentées. En octobre, elle sympathise avec une créatrice d’entreprise de secrétariat lors du Salon SME (ex Salon des micro-entreprises). Toutes deux sont du même avis : les télésecrétaires indépendantes auraient intérêt à mieux se connaître pour se recommander mutuellement. En effet, les services sont extrêmement variés : secrétariat, transcriptions d’enregistrement, permanence téléphonique, relectures... Et loin d’être concurrentes, elles pourraient se soutenir mutuellement.

Mylène propose son idée de groupement sur des forums de télésecrétaires où elle trouve un véritable écho, notamment parmi un groupe de télésecrétaires informel du Nord-Pas-De-Calais où elle est installée. En quelques semaines, elles sont une quinzaine pour la première réunion. Le bouche-à-oreille fonctionne à plein. Mylène reçoit des centaines de demandes de télésecrétaires de toute la France. « Nous étions trop nombreuses, il fallait une organisation adéquate. Nous avons consulté un avocat pour trouver la forme de groupement la plus adaptée. »

Le réseau des télésecrétaires : une Fédération nationale regroupant des associations régionales.

Le réseau des télésecrétaires
- Genèse du groupement :
• Janvier 2006 : création du réseau des télésecrétaires sous la forme d’une fédération d’associations régionales. Chaque antenne étant adhérente à la Fédération.
• Mai 2006 : la Fédération compte déjà 5 associations membres (Nord-Pas-de-Calais, Bretagne, Poitou-Charentes, Loire, Pays-de-la-Loire).
• 2007 – 2008 : de nombreuses actions partout en France.

- Objectifs :
• Promouvoir le métier de télésecrétaire : actions de communication, relations presse
• Aider les membres développer leur activité : recommandations mutuelles, service de partage des offres de missions.
• Orientation et conseils des porteurs de projet : création d’un numéro conseil dédié au sein de la Fédération.

- Fonctionnement des antennes du groupement :
Chaque association est libre d’organiser ses actions comme bon lui semble mais doit respecter le règlement intérieur de la Fédération et leur rendre des comptes à l’occasion de chaque réunion mensuelle.

En quelques mois, le réseau fait recette, de nombreuses actions sont menées auprès des dirigeants d’entreprise, la presse en parle, les pouvoirs publics aussi. « Les résultats ont été spectaculaires, précise l’ancienne Présidente. Aussi bien pour d’anciennes indépendantes que pour les créatrices. Toutes ont pu profiter d’offres de mission, de conseils, d’entraide. Le métier était petit à petit mieux reconnu. D’ailleurs nous avons même obtenu que le mot télésecrétaire entre dans le dictionnaire ! »




[ Retour ]

Interviews

 




Bons plans

Annuaire des réseaux