Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Yannick Ecobichon et Isabelle Caillé - Club d’Entreprises du Pays de Rance

« Entre réseaux, il faut privilégier la relation humaine. »

Club d’Entreprises du Pays de Rance

Activité : club d’entreprise
Implantation : Pays de Rance
Date de création : 2000
Nombre de membres : 100
Statut juridique : association 1901
Site web : www.cepr-dinan.com/index.php
Site dédié aux Trophées :
www.cepr-dinan.com/index.php

Président du Club d’Entreprises du Pays de Rance (CEPR) en 2005-2006, Yannick Ecobichon lance les Trophées des Clubs Entreprises pour favoriser les échanges entre clubs. La manifestation prend de l’ampleur et le CEPR fait appel à Isabelle Caillé qui se charge de piloter l’opération et de toute la communication autour de l’événement. Ils nous expliquent tous les deux comment ils ont mené à bien ce projet d’envergure.


Pourquoi avoir créé les Trophées des Club Entreprises ?

Y. Ecobichon : Gérer un club qui compte près de 100 adhérents n’est pas toujours simple et nous cherchions à connaître les bonnes pratiques des autres clubs. Nous voulions trouver un format de rencontre qui permette aux clubs de témoigner sur leurs manières d’aider les entreprises mais qui favorise également les rencontres entre membres des clubs et nous avons pensé à créer des Trophées récompensant des clubs d’entreprises.


Quel est l’intérêt de cette manifestation pour le club ?

Y. Ecobichon : Pour le club c’est d’abord un bon moyen pour mettre en avant le dynamisme économique de la région et susciter l’intérêt d’entreprises qui souhaiteraient se délocaliser, développer leur offre dans d’autres régions. Participer activement au développement économique du pays de Rance est en fait l’un de nos principaux objectifs en tant que club territorial.


Et pour les membres ?

I. Caillé : Cette manifestation dépasse largement le cadre habituel de nos actions et elle est très fédératrice pour les membres, ils sont très fiers et très intéressés par le projet. Ils attendent beaucoup de cette rencontre avec d’autres entreprises, de nouvelles idées et bien sûr de nouveaux contacts afin de créer des possibilités de business.


Comment avez-vous organisé la création d’un événement d’une telle ampleur ?

Y. Ecobichon : Il y a eu quatre phases de travail :
1) J - 9 mois (de janvier à fin février/mars) : La première était le montage de l’opération avec un premier recensement des clubs susceptibles de participer et un découpage de la journée de remise des Trophées : déroulement et règlement, ateliers et thèmes. De là, nous pouvions élaborer un budget, puis lancer nos premières actions de communication auprès des principaux acteurs économiques de la région.
2) J - 5/6 mois (de mai à juillet) : Dans un deuxième temps, nous avons contacté tous les clubs et définis les sujets abordés lors de la manifestation. À cette date, nous avions 3 certitudes : des participants, des intervenants et un budget, nous pouvions continuer.
3) J - 3 mois (de juillet à début septembre) : Durant la troisième phase nous avons affiné le programme de la manifestation et trouvé un animateur. C’est à ce moment que nous avons également produit un film et finalisé le site Internet. Puis nous avons lancé les invitations auprès des clubs participants pour savoir qui serait présent.
4) J – 1 mois (de début septembre au 30 septembre) : La dernière phase est plus opérationnelle, il s’agit de fignoler la décoration, les menus, mettre en ligne les sujets qui vont être traités, etc.


Au niveau de la répartition des tâches, quelle a été votre méthode ?

I. Caillé : Nous avons créé une commission dédiée aux Trophées, composée de 7 volontaires et nous nous sommes réparti les tâches en fonction des compétences de chacun. Une personne s’est chargée des contacts directs avec les autres clubs, une autre avec les partenaires. Il y a eu une mission de création du site Internet puis une mission accueil sur le site et jury.


Comment avez-vous communiqué autour des Trophées ?

I. Caillé : Notre première action de communication a été de créer un dossier descriptif de l’opération à destination des partenaires. Ce dossier, nous l’avons adapté en fonction des interlocuteurs : institutionnels, sponsors, etc. Toujours à destination des partenaires, nous avons fait une présentation Powerpoint des Trophées puis un dossier de presse pour annoncer le lancement de l’opération. Ensuite, tous nos efforts se sont concentrés sur la création d’un site Internet dédié à l’événement. Nous avons également réalisé un film de présentation qui sera remis à tous les participants des Trophées, il comportera un panorama de Dinan, la ville d’accueil de la manifestation et de chacun des lauréats. Il nous faut maintenant relancer la presse pour couvrir l’événement d’ici septembre.


Les institutionnels soutiennent largement le projet, comment les avez-vous convaincus ?

Y. Ecobichon : Nous nous connaissions déjà, j’avais participé à la création d’une Maison de l’emploi et j’ai à cette occasion, rencontré de nombreux acteurs du Conseil Général des Côtes d’Armor, du Conseil Régional de Bretagne et de la Communauté de Communes. C’est sans doute parce que nous nous connaissions et que nous avions déjà eu l’occasion de travailler ensemble que notre collaboration s’est faite si vite. Entre les premiers rendez-vous et la décision finale de soutien du projet, il s’est écoulé entre deux et trois mois.


Vous avez contacté de nombreux clubs d’entreprises, comment avez-vous procédé ?

I. Caillé : Nous avons créé un fichier des clubs où nous compilions toutes les informations concernant chacun. Les contacts par mail n’ont pas donné beaucoup de résultats, pour solliciter les clubs, nous avons privilégié la relation humaine et appelé tous les clubs pour faire connaissance dans les meilleures conditions.
Y. Ecobichon : Pour favoriser les échanges, il fallait discuter directement avec les responsables de clubs, nous pouvions ainsi expliquer le plus clairement possible notre projet. Par exemple, je n’ai pas hésité à me déplacer pour les rencontrer, quitte à faire deux heures de route.


À quoi, d’après vous, faut-il être très vigilent lors de l’organisation d’une rencontre entre réseaux ?

Y. Ecobichon : Organiser un événement est un vrai métier, je crois qu’il faut savoir faire appel à un professionnel, ne serait-ce que pour savoir comment s’adresser aux média et faire connaître l’événement. Il ne faut pas les solliciter trop tôt, puis revenir à la charge au bon moment, etc.
Le choix de la date de l’événement est également très important il faut toujours faire attention à ce que la date ne soit pas déjà prise par une manifestation importante ou en rapport avec le thème abordé. La première date prévue pour les Trophées tombait en même temps que le lancement de la Coupe du monde ! Nous avons changé car nous n’étions pas prêts et c’est heureux.


Les conseils de Yannick Ecobichon :

- Lorsqu’il s’agit de solliciter des clubs ou des réseaux, il faut toujours privilégier la relation humaine et bannir les mails pour favoriser au maximum les échanges. Nous avons passé beaucoup de temps à contacter tous les clubs par téléphone, à aller les rencontrer sur place et si c’était à refaire, je crois que nous nous accorderions encore plus de temps.

- Pour faciliter les partenariats avec des institutionnels, il faut essayer de participer au dynamisme économique local, aux actions qui sont mises en œuvre par les collectivités territoriales. Les acteurs de ces dernières seront bien plus enclins à vous aider.



LES TROPHEES DES CLUBS ENTREPRISES

Afin de favoriser les échanges entre dirigeants d’entreprises au niveau national, Yannick Ecobichon et les membres du Club d’Entreprises du Pays de Rance décident, en janvier 2006, de convier tous les autres clubs d’entreprises pour une rencontre de deux jours, à Dinan. Les premiers Trophées des Clubs Entreprises étaient nés.

Créé en 2000, le Club d’entreprises du Pays de Rance compte près d’une centaine d’adhérents répartis entre Dinan et Saint-Malo. Ce club indépendant va s’atteler à contracter près de 200 clubs d’entreprises à travers la France pour les inviter à concourir dans 5 catégories : dynamique de réseau, développement économique local, communication, initiatives emploi, solutions entreprises. Le jour de la remise des Trophées, un colloque/débat inaugural traitera de la place des clubs et réseaux d’entreprises dans l’économie locale et des tables rondes permettront aux membres des clubs d’échanger sur les problématiques des clubs : « comment animer son club et mobiliser ses adhérents », « comment communiquer, pérenniser ses actions, … ».

Les Trophées des Clubs Entreprises les 30 septembre et 1er octobre 2006, à Dinan.
[ En savoir plus ]


Retourner au dossier :
Organiser une rencontre entre réseaux
Mise en ligne : août 2006
 




Bons plans

Annuaire des réseaux