Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Créer et développer son propre réseau de franchise

 

Les étapes à respecter pour créer son réseau


La construction d’un réseau suppose le respect, par le futur franchiseur, de plusieurs étapes clefs.
Avant de vous lancer, vous devrez notamment :

1. Disposer d’une marque et d’un savoir-faire

Ainsi qu’indiqué précédemment, la création d’un réseau de franchise suppose tout d’abord que le futur franchiseur détienne un savoir-faire original et secret.

Ce savoir-faire doit apporter à l’affilié un avantage concurrentiel et peut notamment avoir un caractère commercial (lorsqu’il s’appuie sur des méthodes de vente particulières*) et/ou technique (lorsqu’il implique par exemple l’utilisation de logiciels spécifiques au réseau**) .
Il doit par ailleurs être éprouvé et avoir fait la preuve de son efficience dans le cadre d’une exploitation antérieure.
En pratique, il prend fréquemment la forme d’une "bible" dans laquelle le franchiseur compile les éléments substantiels de sa réussite.

La marque est l’autre élément indispensable dont doit disposer tout futur franchiseur pour la construction de son réseau, cette marque devant être mise à disposition des franchisés***. Elle est essentielle en ce qu’elle fédère les affiliés, permet l’identification de ces derniers et revêt une dimension affective très forte dans l’esprit des consommateurs.


2. Evaluer les chances de succès du réseau

Ce n’est qu’une fois la marque et le savoir-faire réunis et éprouvés que l’édification du réseau pourra véritablement débuter.

L’évaluation de l’efficacité du savoir-faire et des chances de succès du futur réseau se fera le plus souvent par l’ouverture d’un ou plusieurs magasins tests dits "unités pilotes".


3. Mettre en place l’organisation contractuelle du réseau

Une fois les étapes précédentes accomplies, le futur franchiseur devra ensuite passer à la rédaction des instruments juridiques d’organisation de son réseau. Ces instruments sont principalement :

  • Le contrat de franchise lui-même, dont le dessein est de régir les relations franchiseur/franchisé et leurs obligations respectives.
  • Le document d’information précontractuelle (couramment appelé D.I.P) qui a pour objet d’informer le franchisé sur le réseau avant qu’il ne l’intègre. Ce document est obligatoire lorsque le contrat impose une obligation d’exclusivité (le plus souvent d’approvisionnement) à la charge du franchisé.
  • Les autres contrats permettant le fonctionnement du réseau (contrat de référencement des fournisseurs, conditions générales de vente …).

L’organisation du cadre contractuel est cruciale, car un réseau construit sur de mauvaises bases juridiques pourra rapidement sombrer, et ce même si le concept commercial sur lequel il repose est excellent.


4. Recruter les franchisés

Ces démarches accomplies, le franchiseur pourra alors passer au recrutement des futurs franchisés en se faisant aider, le cas échéant, par une entreprise spécialisée.
Comme les autres, cette étape est fondamentale dans la mesure où une sélection trop rapide et peu rigoureuse des affiliés peut mener à de graves difficultés et à des échecs individuels parfois lourds de conséquences pour l’ensemble du réseau.


*Cour d’appel de Versailles, 4 juillet 1996
**Cour de cassation 1er juillet 2003, SECTA "AUTOSUR" /CTM
***Tribunal de commerce de Paris 7 mars 1995 Sté CJ 62 c/ Sté KOOKAI

>>
>>

 


 




Bons plans

Annuaire des réseaux