Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
6 PME doublent leur CA en 5 ans
Mise en ligne : Octobre 2011

6 PME doublent leur CA en 5 ans


Sommaire
1. En s’associant, 6 PME doublent leur CA en 5 ans
2. Les bénéfices d’une démarche commerciale concertée
3. 3 règles de fonctionnement pour des collaborations efficaces et rentables

3 règles de fonctionnement pour des collaborations efficaces et rentables

> Un réseau global, où dirigeants et salariés sont membres à part entière


Au départ, IGAE est un groupement de dirigeants, chaque membre est actionnaire à part égale de la société IGAE. Mais les salariés des entreprises membres ne sont pas impliqués et les projets communs ont du mal à être traités avec autant de priorités que ceux des entreprises. Lorsque l’activité d’IGAE est relancée en 2001, les dirigeants veulent intégrer tout le monde.

 

 

outils

Agenda annuel IGAE :

- Une séance plénière annuelle avec l’ensemble des salariés des   entreprises membres (80 personnes en tout),

- Des groupes de travail à 4 ou 5 salariés des différentes entreprises   d’IGAE créés selon les besoins de chaque projet,

- Des rencontres entre salariés occupant la même fonction au sein du   groupe : chargés d’affaires, comptables, etc.

Depuis, le groupe est devenu plus concret, les gens se connaissent et peuvent s’appeler quotidiennement pour partager des infos. « Nous avons vu rapidement la différence, l’activité collective est bien plus facilement gérée au sein des entreprises.»


> Un réseau global, où dirigeants et salariés sont membres à part entière


Pour un contrat signé avec une enseigne nationale, les membres fixent un prix que chaque entreprise devra respecter dans sa région. « C’est un peu contraignant car nous ne fonctionnons pas tous de la même façon précise le président, mais c’est aussi l’occasion de progresser en cherchant à s’aligner sur le meilleur prix ».

> Une organisation systématique en mode projet

Pour chaque nouveau chantier, un responsable est désigné au sein d’une entreprise d’IGAE, il sera l’interlocuteur unique du client. Ce qui permet aux membres de réguler l’activité apportée par le groupe en acceptant ou non la gestion complète d’un projet. « Ce sont aussi les membres qui s’investissent le plus qui tirent le mieux partie du groupe ! » précise alors le président. Ainsi, lorsque son entreprise rejoint IGAE, elle découvre un nouveau métier, la maîtrise d’œuvre d’exécution « aujourd’hui, cette activité représente 35 % de notre CA. Nous nous sommes formés grâce à l’expérience des autres membres d’IGAE. »


Le conseil de Jérôme Flucklinger, Président du groupe IGAE : « Rappelez-vous qu’un groupe progresse toujours à la vitesse du membre le plus faible. »

Mieux vaut ne rien se cacher entre membres, même une difficulté financière. C’est ce qui permet aux autres de donner un coup de main et de créer des collaborations avantageuses pour tous, sans ralentir le développement collectif.

En savoir +

- 14 entreprises artisanales concurrencent les poids lourds de l'habitat
- Comment lutter contre la crise ? Les bonnes pratiques d’un club d’entreprises aguerri
Page précédente Retour au débur
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux