Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
optimisez vos présentations
Mise à jour : Février 2014

7 animations simples pour bien démarrer une réunion


Sommaire
  Exercices pour :
Présenter les membres
Évaluer la motivation des membres
Introduire un thème de réflexion

Objectif 3 : pour introduire un thème de réflexion

Un peu de mise en scène dans l'annonce d'un thème de réflexion collective attise l'intérêt des membres et peut faciliter les premiers échanges ou séances de recherches d'idées, de solutions.

Animation 6 : Le choc des idées
(2 équipes)

Ce que vous demandez aux membres :
1er temps (10 minutes) :
Le groupe est divisé en deux équipes. Chacune cherche des questions « pièges » à poser sur le sujet ou thème de la réunion. Donnez un nombre précis de questions à poser, sans quoi cette recherche pourrait prendre beaucoup trop de temps.

2d temps (15 minutes) :
L'équipe 1 pose ses questions à l'équipe 2. Ils doivent répondre rapidement, sans palabrer. Puis inversement, l'équipe 2 pose à son tour ses questions aux autres.

Avantage pour l'animateur : L'exercice est en quelque sorte une séance de brainstorming ludique. Pratique si vous cherchez à faire formuler des points souvent difficiles à dire. Exemple, à des créateurs d'entreprises : « quelles sont les habitudes de gestion et de comptabilité qui mènent droit dans le mur… ? »

« C'est un jeu simple qui brise la glace à tous les coups, précise Marie-Alice Boyé expert E-marketing et formatrice. Le jeu produit souvent de bonnes idées, formulées de manière très synthétique. »


Animation 7 : Le portrait-robot

Question posée aux membres :
Par exemple :
Un réseau de freelance qui se réunit pour partager les bonnes pratiques, s'entraider… :
- « Quel est le pire client pour un freelance ? » / « Quel est le meilleur client pour un freelance ? »

Aux membres d'un club d'entreprises :
- « Quel est le portrait du partenaire idéal ? » / « Quel est le portrait du pire partenaire ? »

Avantage pour l'animateur :
Le jeu permet au groupe de se forger une vision commune et concrète de ce qu'il veut, de ce qu'il ne veut pas.
Il faut jouer pour devenir sérieux, disait Aristote. Là encore, conclut Marie-Alice Boyé, le jeu libère la parole. « Il impose une distance intéressante. Les membres se sentent plus libres de parler tout en s'amusant. »

Toute l'équipe de Place des réseaux remercie pour leur participation active à la lettre :

- Marie-Alice Boyé, Expert e-Marketing
- Fadhila Brahimi, CEO FB-Associés – Experte et coach en stratégie de présence.
- Franck Fiszel, Fondateur de Coach Europ et intervenant spécialiste du réseau relationnel

En savoir +

- 6 clés pour décider à plusieurs.
- Brainstorming : portrait de l’animateur idéal en 8 points-clés.

Page précédente Retour au début  
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux