Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
3 exercices pour développer votre empathie.
Mise en ligne : Avril 2014

BONNES FEUILLES
3 exercices pour développer votre empathie.


Exercice #2 : Évitez les projections personnelles.

Comme tout le monde, vous faites des suppositions, des déductions, vous imaginez des choses, vous interprétez tel signe, telle parole, tel geste ... mais êtes-vous sûr d'être toujours dans le vrai ? Votre cerveau est-il fiable ?

Lisez le texte ci-dessous puis, sans le relire, cochez la bonne case pour chaque proposition.

La voiture stationnée à 10 heures dans la cour de l'entreprise ABC est rouge. Sur le pare-brise, une carte porte ces mots : « M. P. Durand, expert-comptable, est chez le directeur financier. »


  Vrai Faux On ne sait pas
1. La voiture stationnée dans la cour de l'entreprise ABC est rouge.
2. La carte est retenue par un essuie-glace.
3. La voiture appartient à monsieur Durand.
4. P. Durand est l'expert-comptable de l'entreprise ABC.
5. P. Durand est en réunion avec le directeur.

Réponses et commentaire

Seule la proposition 1 est vraie. Pour toutes les autres, les informations fournies dans le texte ne sont pas suffisantes pour affirmer qu'elles sont vraies ou qu'elles sont fausses.
Votre cerveau, votre meilleur ami et votre pire ennemi, passe son temps à produire des inférences, c'est-à-dire des interprétations de la réalité dont il ne doute pas. Or vous l'aurez compris, inférences et empathie ne peuvent faire bon ménage.
Si par exemple votre conjoint rentre de son bureau et déclare « J'en ai vraiment plein le dos aujourd'hui ! », vous pouvez décoder cette phrase de plusieurs façons : il peut être fatigué, énervé, découragé, inquiet… Sans informations supplémentaires, vous ne pouvez savoir comment il se sent réellement.

Exercice final : mettez en pratique les principales clés de l’empathie.

Page précédente Retour au début Page suivante
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux