Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
5 compétences relationnelles
Mise en ligne : Décembre 2013

Animer un réseau : les 5 compétences relationnelles pour réussir.



Olivier Sarezinski
Olivier Sarezinski :
« Nous ne sommes pas là pour mobiliser la parole, mais pour la faire circuler ».


 

Son credo :
L’animateur est comme un chef d’orchestre : il ne joue d’aucun instrument, ne fait aucun bruit durant le concert. A la limite, s’il s’absentait, les musiciens pourraient continuer à jouer ensemble en harmonie. Ce qui compte, c’est de créer les bonnes conditions pour que les membres se découvrent, accordent leurs violons. Les animateurs qui réussissent sont tout sauf des grandes gueules. Mettre en confiance les invités, leur poser des questions qui les valorisent, les relancer pour préciser les réponses... Tout est là pour que les connexions se fassent et donnent vie au réseau. Je remarque d’ailleurs que de nombreux membres d’OptimRezo sont devenus de très bons animateurs en suivant cette règle simple.

Son histoire :
Lors d’une de nos soirées, par le jeu des questions, plusieurs de nos membres se trouvaient beaucoup d’affinités et d’objectifs en commun. Pour accélérer leur développement, je leur ai suggéré d’organiser un événement en commun, un mini salon, en invitant chacun 10 de leurs contacts. Ils ont réussi à faire venir 200 visiteurs et à construire ainsi un cœur de réseau en commun.

Son Top 5 des compétences relationnelles d’un animateur
  • Faire le chef d’orchestre
  • Etre discret
  • Etre toujours positif
  • Détecter les potentiels et les synergies
  • Enchanter le présent
Page précédente Page suivante
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux