Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Les 5 étapes clés pour bien préparer une réunion de réseau


>>
>>


5 - Le « topo de lancement », 3 minutes pour mettre la réunion sur de bons rails.

M-J Couchaere conseille « d’avoir écrit et répété ce moment crucial qui va mettre votre auditoire en condition et assurer la montée en puissance de la réunion ». Pour réussir votre topo, retenez la règle des 3M :

  • Motiver : présentez l’ordre du jour de façon vendeuse : les membres doivent tout de suite comprendre les bénéfices de la réunion, à titre individuel ou collectif.
    Deux exemples de « mise en bouche » :
    Stratégique : « En votant notre premier budget de communication aujourd’hui, nous allons permettre à notre réseau de sortir enfin de l’anonymat ».
    Pratique : « Il était temps de mettre nos process à l’ordre du jour car nous savons tous le temps que cela nous a fait perdre l’an dernier ».

  • Mettre en valeur : Faites exister tous les participants dès les premières minutes de la réunion, cela permettra à chacun d’entrer dans la dynamique de groupe, en oubliant toute inhibition pour de futures interventions.
    Par exemple, lancez un « quoi de neuf depuis la dernière fois ? ». Certains réseaux démarrent ainsi leur réunion par un tour de table rapide permettant à chacun de prendre la parole et d’attirer l’attention de tous : un bon moyen de créer la dynamique de groupe.

  • Mobiliser : Impliquez les participants, en en citant certains, et faites appel aux forces de propositions du groupe : « Vous êtes plusieurs à avoir posé cette question qui nous concerne tous. Cet atelier va nous permettre de trouver ensemble la meilleure solution … »

Pour terminer votre préparation, il ne vous reste plus qu’à créer votre « conducteur de réunion ». Ce document suit l’ordre du jour mais vous servira de support précis pour l’animation de la réunion.

Voir un exemple de conducteur


Mise en ligne : juillet 2006

Retourner à

Animer et développer un réseau
 
 




Bons plans



Annuaire des réseaux