Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Mise en ligne : Septembre 2010

Comment gérer les personnalités difficiles en réseau


Sommaire
Portrait du nuisible
Responsabilité des personnalités difficiles
Capacités de nuisance et capacités de service
Gestion des personnalités difficiles
Le nuisible sur l’échelle des niveaux de pratiques sociales
Matrice des échelles
Les comportements types à connaître
Gérer les nuisibles

Gestion des personnalités difficiles

Cela dit, il est peu probable que vous puissiez agir réellement sur la personnalité du nuisible*.

Pas de thérapie

Surtout, ne cherchez pas à modifier les ressorts profonds du nuisible : une telle transformation est un tour de force, qui exige du temps et des circonstances particulières ; vous n’êtes ni psychiatre ni psychologue, et vous n’êtes pas payé pour cela. Votre mission n’est pas de donner des soins thérapeutiques, mais de faire fonctionner le système, de vous occuper de tout le monde, et de conduire l’activité. Vous ne pouvez en aucun cas délaisser tout ceci au seul profit du trublion qui vous empoisonne.

Au mieux, vous devez veiller à ne pas aggraver ou exciter les comportements de nuisance.

Votre action ne peut donc porter efficacement que sur la limitation des comportements inadéquats, sans passer par la conviction ou par des stratégies psychologiques de fond.

Un objectif raisonnable

On ne peut même pas espérer résorber complètement les comportements de nuisance ; le propre du nuisible étant justement d’être incapable de se discipliner ou d’être discipliné. C’est la raison pour laquelle on parle de « gestion » des personnalités difficiles.

* Si vous y parvenez, c’est qu’il ne s’agissait pas d’un vrai nuisible mais seulement d’une personne qui dérapait parce qu’un de ses besoins fondamentaux n’était pas satisfait. Nous reviendrons plus loin sur ce cas.

Page précédente Retour au débur Page suivante
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux