Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Mise en ligne : Septembre 2010

Comment gérer les personnalités difficiles en réseau


Sommaire
Portrait du nuisible
Responsabilité des personnalités difficiles
Capacités de nuisance et capacités de service
Gestion des personnalités difficiles
Le nuisible sur l’échelle des niveaux de pratiques sociales
Matrice des échelles
Les comportements types à connaître
Gérer les nuisibles

Dans l’organisation de ses comportements, la personne du nuisible se situe toujours au niveau 1 des échelles, celui de l’aggravation des problèmes. Les nuisibles seront à ce niveau 1 pour tous les aspects essentiels de la conduite sociale.

Le rapport à l’autorité ; niveau 1 : incontrôlable

Le nuisible feint d’obéir mais fait autrement, louvoie entre opposition systématique, obséquiosité et mensonge. Tente de mettre son chef en difficulté, discute la validité des commandements, dénonce la hiérarchie supérieure.

Le rapport aux autres ; niveau 1 : position « déjantée », conduite fluctuante

Ne sait jamais quelle position adopter. A beaucoup de difficulté à entrer en relation. Totalement inconstant et imprévisible. Ne situe pas son interlocuteur. Ne sait pas comment se comporter, a des conduites versatiles et des rapports aux autres incohérents.

Le rapport à l’information ; niveau 1 : hermétique à la réception, dégrade la transmission

Manque d’information, perd celle qui lui arrive. Prétend qu’il n’a pas reçu le document, lequel est au milieu de piles de papiers ou à la corbeille. Obstrue ou dévie les canaux d’information auxquels il a accès. Désinforme, manipule, transforme. Fait des erreurs d’attribution de l’information, pervertit le contenu des messages, engendre des conflits.

L’autonomie ; niveau 1 : électron libre ou impotent

Ne parvient pas au bout de la tâche qu’on lui assigne. Ne respecte pas les consignes, pervertit le modèle et justifie les dégradations qu’il fait subir à l’objet. Commence plusieurs choses, les laisse en plan, y revient, ne clôture pas.

La stabilité ; niveau 1 : conduites chaotiques

Conduites hachées, revirements à 180°, aléatoires. Va souvent mal, traîne de faux problèmes et des contentieux. Il en arrive même à « péter les plombs » tout seul. Selon les personnes et les lieux, il ne dit pas les mêmes choses. Peut faire dire des choses énormes et créer des conflits en colportant des histoires perverses.

L’identité ; niveau 1 : absence, décalage

Ne s’identifie pas à son travail ou à sa famille, et ne peut pas y grandir. Se pose en spectateur de l’activité, pour laquelle il n’a aucune ambition, pas plus que pour lui-même. Est là par hasard, simplement pour « gagner (perdre) sa vie ». Laisse les choses aller et venir, se dégrader. Travaille ou s’active sans intérêt ni désir.

La responsabilité ; niveau 1 : irresponsable, démission face au choix

Victime, n’est même pas responsable de ses propres états. Considère que les autres, l’environnement sont toujours à l’origine de ses erreurs. Aggrave la situation pour ne pas l’assumer seul, entraîne les autres et leur fait porter la responsabilité de ses échecs. Ne décide rien : le fait accompli l’emporte.

Page précédente Retour au débur Page suivante
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux