Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Témoin


Coralie Outreville« Voici les bons moyens pour obtenir vos subventions. »
Coralie Outreville, chargée d’animation du club d’entreprises PICF effectue régulièrement des demandes de subventions pour son club. Elle partage ses bonnes pratiques.

>>
>>

1 - Entretenir régulièrement les relations avec les institutionnels :

Coralie Outreville est embauchée par la CCI du Cher pour le compte du PICF. Elle connaît tous les institutionnels et les responsables des budgets. « Je sais qui solliciter ! Avant même de lancer un projet, j’appelle le bon interlocuteur. Il me conseille sur la manière de présenter notre demande pour qu’elle rentre dans le cadre des subventions accordées par les institutionnels. »

Si vous n’entretenez aucun lien avec les institutionnels, rapprochez-vous de la CCI locale et des organismes financeurs (Conseil Régional et Général, Communauté de communes, DRIRE, DRIRD, …). Ils sauront vous orienter vers les bons interlocuteurs. »

2 - Rédiger minutieusement le dossier de candidature pour mieux vendre le projet :

Pour chaque demande de subventions, le PICF joint son « contrat de progrès » constitutif du groupement. Un document qui détaille précisément la raison d’être du club, ses objectifs, le profil des membres, leurs besoins, etc. Il s’agit de présenter un projet global concernant de nombreuses entreprises. En effet, les organismes publics ne financent pas les demandes centrées sur une seule entreprise.
Dans votre dossier, resituer la certification dans un objectif global et plus profitable à une collectivité, voire même à une filière. Rappelez les objectifs généraux de votre club ou groupement. Par exemple :
Favoriser les échanges entre entreprises des secteurs de la métallurgie et de l’aéronautique du Cher pour mieux répondre aux exigences des donneurs d’ordres. 

La certification devient alors un des moyens à mettre en œuvre pour réaliser cet objectif.

En pratique :
Pour maximiser son impact, ce dossier de présentation est décliné en 8 fiches-action. Une pour chaque axe de développement du club.
Contenu des fiches :
            - Les objectifs de l’action
            - Les moyens à mettre en oeuvre
            - Le budget nécessaire à leur réalisation
            - Les membres concernés
            - Les résultats attendus

3 - Favoriser l’effet boule de neige :

« Bien souvent, les financeurs attendent que d’autres organismes aient donné leur accord pour donner des fonds précise l’animatrice du PICF. »

Comment obtenir la première subvention ?
• Diffuser le dossier de présentation du projet à tous les institutionnels susceptibles de donner des fonds,
• Dès qu’un organisme accorde une subvention, placer son logo sur tous les documents et communiquer sur cet engagement,
• Réaliser des relations presse pour que le club obtienne des articles dans la presse locale et incite les financeurs à s’intéresser au projet.

4 - Désignez un « monsieur financements » :

Il y a un véritable travail de suivi à mettre en œuvre. Notamment lorsqu’il s’agit de subventions données sous forme de remboursements sur factures acquittées. Il faut veiller à ce que les entreprises membres paient à temps les factures, gardent des doubles. Sans quoi le réseau ne pourra percevoir la subvention.

 

>> Cas pratique n°1 : Remboursement intégral pour les entreprises du PICF
>> Cas pratique n°2 : Pour une certification plus rapide et moins chère
>> Cas pratique n°3 : Autofinancer sa certification

>> Retour au sommaire du dossier


 




Bons plans



Annuaire des réseaux