Place des réseaux ITG
 
 
Comment bien préparer et réussir une conférence
Mise en ligne : Mai 2019

Comment bien préparer et réussir une conférence ?


Animer une conférence est un exercice délicat. Ce type d’événement peut vous permettre de mettre en avant votre expertise mais aussi nuire à votre crédibilité s’il n’est pas préparé correctement...

Racontez une histoire

Les gens aiment les histoires, ils aiment être accrochés du début à la fin et s’évader le temps d’un spectacle, d’un film ou d’une conférence. Le storytelling est l’élément-clé d’une conférence réussie. Pour réussir à raconter une histoire, vous devez magnifier tout ce que vous présentez mais aussi faire en sorte qu’elle s’inscrive dans le quotidien des personnes qui vous regardent.

Pour votre conférence, vous devez donc travailler les moments-clés de votre intervention : l’introduction, le “climax” (le moment où vous dévoilez votre produit ou votre service) et la conclusion.

Travaillez vos répliques... et faites en sorte qu’on s’en souvienne

Une conférence est souvent divisée en plusieurs parties. Afin de maintenir l’attention de votre audience, vous devez donc non seulement mettre du rythme mais aussi proposer des répliques mémorisables qui viendront conclure chacune de vos parties.

Placer des répliques fortes dans votre présentation a plusieurs avantages. Tout d’abord, cela vous permet de vous rattraper facilement si vous perdez le fil de votre conférence en disposant de points de repères. Ensuite, c’est un bon moyen de donner du contenu à partager aux personnes qui vous regardent et souhaitent live-tweeter la conférence en direct. Les phrases fortes pourront ainsi être facilement partagées sur les réseaux sociaux, généralement Instagram ou Twitter, et ainsi augmenter votre notoriété virtuelle s’ils vous taguent sur les messages.

Mettez un peu d’humour

L’humour est un bon moyen de recentrer l’attention sur vous. Si votre conférence est prévue pour durer un long moment (plus d’un vingtaine de minutes), placer quelques notes d’humour permettra de varier le rythme, d’engager votre public, de le faire participer et de le détendre avant d’aborder les points importants de votre discours.

Vos touches d’humour doivent être faites de façon spontanée. En effet, si les phrases “drôles” semblent trop préparées, elles peuvent ne pas fonctionner et au final lasser votre auditoire.

N’apprenez pas votre discours par cœur

Apprendre par cœur un discours peut rassurer certains orateurs mais cela peut aussi être le meilleur moyen de vous tromper. Aussi, il est plutôt conseillé de retenir certains passages ou mots-clés. L’intérêt de cette technique est qu’elle vous permettre de paraître plus naturel et surtout de ne pas vous laisser déstabiliser en cas d’oubli d’une partie de votre texte. Concentrez-vous sur les idées fortes et apprenez seulement certaines phrases par cœur, notamment l’introduction et la conclusion.

Une fois que vous avez appris vos phrases-clé par cœur, vous devez absolument vous entraîner, en particulier s’il s’agit de votre première prestation. Si vous êtes un habitué de la prise de parole en public et que vous pensez que votre discours est bien rodé, ne négligez pas malgré tout l’importance de l’entraînement.

Préparez un beau support de présentation

Certains conférenciers estiment ne pas avoir besoin d’illustrations, d’exemples ou de slides pour leur discours en arguant que cela risquerait de détourner l’attention de leur public. En réalité, vous devez vous dire que les slides font partie du décor de votre performance et qu’elles peuvent également vous servir d’aide-mémoire.

Bien évidemment, votre discours, votre gestuelle et votre mise en scène peuvent être suffisants pour attirer l’attention du public mais en choisissant de ne pas utiliser de support de présentation, vous vous privez potentiellement d’un outil très utile. En effet, des slides bien travaillés complèteront votre discours et pourront maintenir l’attention de votre auditoire.

Toutefois, vos slides ne doivent pas contenir trop de texte et vous devez utiliser des visuels forts qui accompagneront votre discours. On voit encore aujourd’hui trop de conférenciers qui font des discours longs et rébarbatifs en se contentant de lire leurs diapositives. Un ou deux mots par slide et une image seront suffisants. Dernier conseil pour votre support de présentation : évitez les animations trop nombreuses qui finiront par fatiguer votre public.

Avec tous ces conseils, vous êtes désormais en mesure de faire des présentations dynamiques et de captiver votre auditoire.



RDV au Salon SME 2019 pour assister à de nombreuses conférences !

Le 30 septembre et 1er octobre prochains, profitez de 2 jours uniques, riches et positifs pour :

  • Faire aboutir vos projets de création
  • Contribuer à accélérer le développement de votre entreprise et étendre votre réseau
  • Mieux connaître les entrepreneurs, leurs attentes et besoins

N’attendez plus pour vous inscrire !


→ Demandez votre invitation gratuite

Pour aller plus loin :

4 atouts pour enrichir votre relationnel
3 réflexes pour une motivation toujours au top !
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux