Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Conseils en or pour faire décoller vos RP


5. Faites-vous des relances ? Comment ?

XM « Je fais parfois des relances par mail, mais il faut faire très attention à ne pas agacer les journalistes qui sont harcelés toute l’année. Le mieux reste de les interpeller individuellement en leur « proposant » un angle d’approche qui corresponde au type d’articles qu’ils rédigent habituellement. D’où la nécessité de bien connaître les journalistes que vous relancez. »


FM « Moi je relance uniquement par téléphone. Mais sans jamais les spamer ! J’appelle pour savoir s’ils aimeraient avoir de plus amples informations. Si je vois que ça ne les intéresse pas j’abandonne tout de suite. Pour chaque événement, je tiens une base de données avec le suivi de mes actions : contact pris, réponses, documents à envoyer, délais… »


MS « En effet, privilégiez les relations « one to one ». Et dans les règles d’or, ne demandez jamais : « Alors vous nous faites un article ? » Vous ne devez pas vous placer dans une optique de demande mais dans celle de transmission d’information. »

 

Comment vous préparez-vous aux questions des journalistes ?

XM « Il faut simplement connaître son sujet par cœur, préparer ses réponses orales, avoir tout en tête. Encore mieux, rajouter des informations glanées alentour pour apporter une vraie valeur ajoutée. Vous pouvez ainsi plus facilement emmener votre interlocuteur vers des points précis : vos axes de communication. Ce sont les points importants qui vous ressemblent et qui peuvent accrocher les journalistes et les lecteurs. L’équivalent de la seule chose à retenir s’il n’y en avait qu’une… »


MS « Il faut en effet maîtriser complètement son information. Dans le cadre d’un réseau, vous pouvez vous partager le travail ! En définissant à l’avance les argumentaires pour les différentes problématiques et les membres les mieux placés pour y répondre. Mais c’est un vrai métier, donc au besoin, entraînez-les comme dans une session de média training… »


FM « Se préparer une centrale d’argumentaires est en effet capital pour l’efficacité des échanges. Vous ne perdrez rien non plus à demander au journaliste de vous envoyer les questions ou les thématiques à l’avance. S’il accepte, vous pourrez avoir un entretien plus approfondi, qui permettra à tout le monde de gagner du temps. »

 

Les conseils express de…

Xavier de Mazenod :
- Ne pas communiquer trop tôt ! Si votre projet n’est pas abouti, cela peut nuire à votre image. Alors qu’attendre les premiers résultats d’une action rajoute de l’information valorisante à vos communications.
- Attendre d’avoir vraiment quelque chose à dire.
- Eventuellement faire un teasing auprès de quelques journalistes qui, parce qu’ils auront la primeur de l’information, en parleront plus volontiers avant et le moment venu.

France Miremont :
- Bien déterminer le message fort que vous souhaitez faire passer. Trouver les mots clés à utiliser pour faire mouche.
- Rédiger de manière attractive, courte, factuelle.
- Utiliser tous les outils virtuels modernes à votre disposition (mails, sites web, blogs…), sans négliger les modes de contacts plus traditionnels (téléphone, rencontres physiques…)

Myriam Sander :
- Bien vérifier que vous vous adressez à la bonne personne.
- Prendre du recul par rapport à son activité ou son secteur pour rendre les choses intéressantes et accessibles au plus grand nombre.
- Éviter à tout prix les discours promotionnels. Vous donnez de l’information ! Les Relations publiques accompagnent les stratégies commerciale et publicitaire, mais en aucun cas ne les remplacent.

 

>>
>>

 

<< questions précédentes <<
Que faire de ce Communiqué ?
À qui faut-il l’envoyer ?

Retour au sommaire du dossier

 


Mise en ligne : décembre 2005

Retourner à

 
Animer et développer un réseau
 




Bons plans



Annuaire des réseaux