< Consultants : quels réseaux sociaux choisir pour promouvoir votre activité ? (1/3)

Place des réseaux ITG
 
 
Consultants : quels réseaux choisir pour promouvoir son activité?
Mise en ligne : Février 2020

Consultants : quels réseaux sociaux choisir pour promouvoir votre activité?


Quand on travaille en free-lance, la communication et le marketing autour de son activité constituent un poste de dépense non négligeable.

Facebook : un incontournable pour fédérer une communauté


Difficile de ne pas parler de Facebook dans le cadre d’un sujet portant sur le marketing. En effet, il s’agit du réseau social numéro un dans le monde, celui zomptant le plus grand nombre d’inscrits (environ 2 milliards !).


Pourquoi ?

Facebook est le lieu idéal afin de fédérer une communauté autour de votre activité. Déjà, parce qu’il vous offre la possibilité de publier des contenus de toutes formes et aussi parce qu’étant très interactif, il permet d’obtenir des taux d’engagement élevés.


Comment ?

Dans un premier temps, il s’agit de se forger une identité forte. Il faut que votre page et son propos soient clairement identifiables (logo en photo de profil ; liens vers votre site internet ; titres accrocheurs ; etc.). Ensuite, il faut s’en tenir à une routine stricte et publier de manière régulière et sous de multiples formats (photos, textes, liens vers pages externes et pages internes, etc.).


Attention, il ne s’agit pas de s’adresser à un public d’experts, mais au plus grand nombre (ou du moins à un public non-informé). Privilégiez donc des contenus clairs, concis et accessibles. Ici, l’objectif est d’intéresser les gens et de leur donner envie de découvrir votre offre en mettant l’accent sur vos intérêts communs (ceux-ci étant la raison d’être de votre page Facebook).


Le petit + PDR :

Nous vous conseillons de miser sur le combo Facebook et Instagram. Tout particulièrement si vous exercez une activité “artistique” dans laquelle le visuel occupe une place fondamentale.


Twitter : de l’information pour asseoir votre expertise


Pourquoi ?

Si Facebook peut être utilisé pour s’adresser au grand public, la bonne utilisation de Twitter suppose tout au contraire un ciblage bien précis. Twitter, c’est un peu un réseau d’experts qu’il s’agit de séduire et d’intéresser.


Comment ?

Quand on est free-lance, il est nécessaire de comprendre une chose : apprendre à vendre ses services, c’est avant tout apprendre à se vendre soi-même. C’est-à-dire qu’il s’agit de mettre l’accent sur son savoir-faire et son originalité. Il s’agit de convaincre vos clients potentiels de votre efficacité et de leur expliquer en quoi vous vous distinguez de vos concurrents.


On parle alors de personal branding ou de la promotion de soi, de son image et de ses compétences. Et Twitter offre le terrain idéal afin de développer son personal branding et de gagner en visibilité. Dans le cadre de votre stratégie social media , Twitter peut occuper une fonction similaire à celle du blog et peut d’ailleurs servir à relayer les articles publiés sur ce dernier.


Notez d’ailleurs qu’ici, ce n’est pas le nombre de followers qui compte mais bien leur niveau d’expertise et les liens étroits qu’ils entretiennent avec votre cœur de métier.


Le petit + PDR :

Twitter fonctionne aussi parfaitement en tant que messagerie instantanée, permettant de gérer vos relations clients. Aussi, Twitter est souvent utilisé par les professionnels pour réaliser une veille concurrentielle.


LinkedIn : des dizaines de fonctionnalités au service de votre activité consultant


Pourquoi ?

Si Facebook est le leader des réseaux sociaux généraux, LinkedIn se positionne lui comme le premier des réseaux sociaux professionnels. Offrant des dizaines de fonctionnalités, il fourmille de possibilités pour les consultants désireux de promouvoir leur activité.


LinkedIn compte parmi ses inscrits beaucoup de cadres et d’entreprises. On comprend donc déjà en quoi cette plateforme est idéale pour prospecter, particulièrement pour les salariés portés qui ne peuvent travailler qu’avec des entreprises et non des particuliers.


Comment ?

LinkedIn permet tout simplement de communiquer directement avec les acteurs ciblés, sans intermédiaire. évidemment, il s’agit dans un premier temps de soigner votre profil (URL d’accueil personnalisée, photo de profil professionnelle, références précises, recommandations mises à jour, etc.). Et surtout, lancez-vous dans l’inbound marketing en publiant des contenus triés sur le volet et aux normes SEO.


Profitez aussi des groupes de discussion accessibles sur LinkedIn et qui constituent le vrai plus offert par la plateforme. Il s’agit d’une source d’informations inépuisable (que ce soit sur votre domaine d’activité, vos concurrents, vos clients ou vos prospects).


Le petit + PDR :

La version payante est particulièrement utile quand on cherche à candidater ou à recruter. Pour toute autre utilisation, la version gratuite (“freemium”) est largement suffisante.


Pensez à vous rendre sur Pulse, le blog LinkedIn sur lequel les consultants de tous horizons sont extrêmement actifs. Idéal pour échanger sur les sujets relatifs à votre domaine d’activité et pour enrichir votre carnet d’adresses.


Réseaux sociaux émergents : de potentiels atouts à ne pas négliger


Dans le cadre d’une stratégie social media, il est difficile de ne pas être présent sur au moins un des trois réseaux sociaux cités ci-dessus. Pourtant, ils ne sont pas les seuls à pouvoir servir de levier à votre activité professionnelle.


De nombreux réseaux sociaux , plus ou moins jeunes émergent ainsi que les nombreuses opportunités qu’ils peuvent offrir aux travailleurs indépendants. Certains d’entre eux conviendraient-ils à votre activité de consultant ? C’est ce que nous tentons d’éclaircir ci-cessous !


Viadeo : pour trouver des partenaires

Viadeo, c’est un réseau de professionnels que ses créateurs aiment aussi à définir comme un “réseau de connaissances”. Il s’agit en fait d’une plateforme destinée aux entreprises et où 45% d’entre elles sont des TPE ou PME.


Son fonctionnement est similaire à celui de LinkedIn. On met son CV en ligne et on se connecte avec les entreprises qui nous intéressent, en se constituant en réseau. Utiliser Viadeo est en fait une alternative à LinkedIn, pour les consultants ciblant des entreprises de petite taille et françaises.


Telegram : une messagerie à la sécurité renforcée

Telegram, c’est en fait une application de messagerie instantanée qui a le vent en poupe et ne cesse d’étendre son influence. Et cette célébrité provient sans aucun doute de la sécurité et de la confidentialité de l’application ; hautement renforcées.


Mais au-delà de tout cela, Telegram c’est surtout des dizaines de fonctionnalités et la possibilité d’envoyer des fichiers allant jusqu’à 1,5 go et en illimité. L’idéal pour échanger avec vos clients et depuis tous vos appareils.



Bien-sûr, les réseaux sociaux se comptent aujourd’hui par dizaines, peut-être même par centaines… Certains sont incontournables et d’autres se font plus discrets. Difficile donc de vous proposer une liste exhaustive. On pense notamment à Youtube, à Instagram ou même à Quora qui n’ont pas été cités ici et qui, pourtant peuvent être utiles dans le cadre d’une activité de consultant.


Ce qui est certain, c’est que le choix des réseaux sociaux sur lesquels on s’inscrit dépend des objectifs (professionnels) de chacun et aussi du temps que l’on est prêt à leur consacrer.

Retour à Animer et développer un réseau - Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux