Place des réseaux ITG
 
 
Exploiter au maximum le potentiel de Malt en 2020
Mise en ligne : Avril 2020

Exploiter au maximum le potentiel de Malt en 2020


Si vous êtes freelance et que vous ne connaissez pas encore Malt, le moment est venu de vous lancer. Cette plateforme de mise en relation entre indépendants et clients est l’une des plus actives sur le marché français. Elle accueille start-up, agences digitales, PME mais aussi beaucoup de grands comptes qu’elle réserve aux freelances les mieux notés et les plus actifs. Fin 2019, un nouveau fonctionnement a été mis en place pour réussir l’exploit d’apparaître en première page des résultats du moteur de recherche.

Le nouveau système de points

Pour “classer” les différents freelances proposant les mêmes services, Malt utilise un système de points. Plus on fait de chiffre d’affaires, mieux on est positionné. Il peut donc être assez difficile de se démarquer lorsque l’on débute, surtout dans des secteurs où la concurrence est rude, comme la rédaction web ou le graphisme par exemple.


Mais depuis quelques semaines, Malt a quelque peu changé son système de points. Avant, seul le CA réalisé comptait. Aujourd’hui, deux autres paramètres sont pris en compte. Voyons comment les exploiter au maximum.

Restez sur Malt pour facturer

D’une part, la fidélité de vos clients est récompensée. À chaque fois que vous travaillez de nouveau avec une entreprise, vous gagnez des points supplémentaires. Malt a certainement pris cette décision pour inciter les freelances à rester sur la plateforme une fois un client acquis. D’autre part, les recommandations externes apportent 70 points chacune. N’hésitez donc pas à en abuser, surtout si vous n’avez encore réalisé aucune mission sur la plateforme. Cela vous aidera grandement à remonter dans le classement.


Demandez des recommandations externes

Il est vrai qu’il est tentant de passer en direct pour ne pas avoir à régler les 10 % de commission. Mais avant de faire cela, il faut bien réfléchir à ce que cette somme payée peut apporter sur le long terme : plus de visibilité et donc plus d’offres de mission.


Mobilisez tout votre réseau : vos clients actuels et les anciens, vos amis freelances, vos anciens collègues si vous étiez salarié, etc. Envoyez-leur une demande de recommandation en précisant que vous avez besoin d’un avis le plus explicite possible. Demandez-leur de raconter les circonstances de votre collaboration, quel type de travail vous avez réalisé pour eux, etc. Cela donnera de la crédibilité aux témoignages mais aussi à vos compétences professionnelles.


Créez un groupe

Sur Malt, il est possible de créer des groupes de freelances. Cette fonctionnalité est peu utilisée. Pourtant, elle a un très grand potentiel. Elle peut vous permettre de mettre en avant des teams d’indépendants proposant des services complémentaires. Chacun peut alors profiter de la visibilité des autres.


Vous pouvez inviter les personnes que vous connaissez déjà à vous rejoindre sur la plateforme. Vous pouvez aussi explorer celle-ci pour faire des connaissances et créer un nouveau réseau. Malt est un très bon endroit pour trouver des partenaires et étendre ses relations.


Il est également possible de regrouper des personnes pratiquant la même activité que vous. Cela permet de rediriger des clients dont vous ne pouvez pas vous occuper, par manque de temps ou de compétences spécifiques, vers des personnes appartenant à votre réseau. C’est un excellent moyen de faire vivre celui-ci et de se renvoyer l’ascenseur facilement.


Trouvez des clients

Le principe de Malt peut sembler un peu frustrant car c’est au freelance d’attendre qu’un client le contacte. Certains attendent très longtemps et finissent par abandonner tout espoir de trouver des missions par ce biais. Pourtant, cette plateforme est utilisée par des centaines d’entreprises…


C’est donc un endroit parfait pour trouver des clients. Si vous visitez quelques profils de freelances, vous verrez que les avis clients sont toujours associés à un nom d’entreprise. Cette information peut vous donner des idées de démarchage. Pour cela, vous pouvez procéder de 2 façons.

Démarchez des clients qui pourraient avoir besoin de vos services

Dans un premier temps, vous pouvez vous concentrer sur les clients qui ont fait appel à des services complémentaires aux vôtres. Par exemple, si vous repérez une entreprise qui vient de commander un site internet à un développeur, il y a des chances pour qu’elle ait besoin d’un rédacteur pour écrire les textes de ses pages. Ou encore, si vous faites de la stratégie en marketing digitale, visez les clients qui ont fait développer une application mobile. Trouvez une adresse mail valide ou un numéro de téléphone et démarchez.

Prenez des clients à vos concurrents

Certains risquent de ne pas apprécier cette méthode mais parfois la fin justifie les moyens. Vous pouvez démarcher directement les entreprises qui ont déjà fait appel à un freelance de votre domaine d’activité. Après tout, elles n’ont peut-être pas été totalement satisfaites des prestations de votre collègue. Ou celui-ci n’est peut-être plus disponible. N’hésitez pas à les appeler pour proposer vos services. La démarche sera d’autant plus facile que les entreprises en question sont des prospects matures, déjà éduqués à l’utilité de votre activité professionnelle. Elles seront donc plus ouvertes à la discussion.


Changez régulièrement votre profil

Malt a tendance à mettre en avant les personnes les plus actives. Ne laissez donc pas votre profil en jachère. Faites évoluer vos compétences au fur et à mesure de vos formations. Ré-écrivez votre présentation tous les 2 mois. Changez vos tarifs. Bref, montrez qu’il y a de la vie sur votre compte. Et bien sûr, confirmez votre disponibilité à chaque fois que Malt vous le demande.


Choisissez bien vos mots-clés

Veillez à choisir vos mots-clés avec soin. Dans votre présentation, listez vos compétences de manière très précise, mais aussi tous les types de travaux que vous pouvez produire. Ne vous contentez pas d’une description vague. D’une part, cela coupera l'envie de travailler avec vous. D’autre part, le moteur de recherche ne vous trouvera pas. Les mots-clés utilisés par les clients pour la même prestation sont très variés. Utilisez-en un maximum pour optimiser votre profil.


Ramenez vos propres clients

Lorsque l’on débute sur Malt, il est très difficile de se faire une place. L’idéal est de commencer par ramener ses propres clients. La première collaboration avec chacun d’entre eux est gratuite. Aucune commission ne vous sera demandée. Cela vous permettra de gagner des points, d’obtenir des avis client positifs et donc de remonter dans le classement.


Astuces supplémentaires pour faire ressortir votre profil

Pour finir, voici quelques astuces toujours valables en 2020, afin de vous démarquer des autres freelances.


Commencez par des tarifs journaliers attractifs

Il n’est pas rare de voir de nouveaux profils apparaître avec des tarifs journaliers très élevés. Il y a peu de chance de voir un client les contacter alors que d’autres freelances sont moins chers, possèdent plus d’avis client et sont disponibles juste à côté.


L’idée n’est pas de vous dire de baisser vos tarifs. Mais les fixer relativement bas dans un premier temps est une très bonne stratégie. Premièrement, ce sont des tarifs indicatifs mais les clients y sont sensibles. Rien ne vous empêche, une fois le contact établi, de proposer un devis avec vos vrais tarifs. Beaucoup n’y verront que du feu, notamment parce que seul vous savez combien de temps va vous prendre la réalisation de la mission.


Ensuite, il peut être intéressant de sacrifier un peu de son chiffre d’affaires en proposant des tarifs bas pour les premières missions. Pourquoi ? Parce qu’une fois que vous aurez entre 5 et 10 avis client positifs, vous obtiendrez des missions avec un TJM élevé plus facilement. Vous pouvez augmenter celui-ci à tout moment et les clients qui découvriront votre profil après une augmentation ne sauront pas que les missions réalisées précédemment l’étaient pour moins cher…


L’être humain fonctionne énormément par mimétisme. Si vous proposez un tarif de 500 euros par jour sans aucune mission réalisée auparavant, vous avez peu de chance d’être contacté. Car personne ne veut prendre le risque d’être votre premier client. Mais si vous avez 20 missions à votre actif, la plupart des entreprises penseront que c’est possible, voire normal de dépenser cette somme pour travailler avec vous, puisque beaucoup l’ont déjà fait. Ils vous contacteront donc plus facilement.


Partagez votre profil dans vos différents réseaux

Enfin, pensez à partager votre présence sur Malt autour de vous. Postez des liens un peu partout afin que vos réseaux proches et étendus sachent que vous êtes disponible sur la plateforme.


Demandez également à vos connaissances de partager l’information sur leur propre réseau. LinkedIn, Facebook, Twitter et même Instagram sont tout à fait adaptés à ce genre d’annonce. Vous pouvez même envoyer un mail groupé, notamment à vos anciens clients. C’est un bon moyen de leur rappeler votre existence.



S’inscrire sur Malt ne suffit pas pour obtenir des contrats intéressants. Cette plateforme de missions demande un véritable investissement pour réussir à en tirer des profits réguliers. Ne baissez pas les bras au bout de quelques semaines. En suivant les conseils de cet article, vous arriverez à tirer votre épingle du jeu.


Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux