Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Fabrice Pollet - Membre du CJD 45 et du collectif fondateur du Grand Maillage

« En fédérant les associations, nous avons créé une vitrine économique pour la région »


Le Grand Maillage

Activité : Fédérer les associations à vocation économique
Implantation : Loiret (45)
Date de création : 2003
Contact : webmaster@grandmaillage.com
Site web : http://grandmaillage.free.fr

Se fédérer entre réseaux ! C’est l’idée du Grand Maillage. Au beau milieu du Loiret, associations à vocation économique, clubs d’entrepreneurs, réseaux de consultants se regroupent en une super structure. Travailler tous ensemble n’est pas toujours évident confie Fabrice Pollet, mais l’aventure continue et pourrait peut-être s’étendre à d’autres départements ! Genèse d’un réseau pas comme les autres.

>>
>>

Comment a été créé le Grand Maillage ?

Tout a commencé avec le bicentenaire de la Chambre de Commerce et d’industries d’Orléans. De nombreux acteurs du département : associations, industriels, commerçants ont travaillé ensemble pendant 6 mois pour préparer le bicentenaire. Des commissions de travail étaient organisées sur des thèmes comme l’attractivité des territoires, l’activité des zones industrielles. Ces moments de partage, de réflexion commune nous ont donné envie de faire durer l’aventure et à la rentrée 2003 le CJD rencontrait les DCF (Dirigeants Commerciaux de France) pour créer le Grand Maillage.


Pourquoi ce regroupement ?

Notre première envie était de fédérer toutes les associations à vocation économique du Loiret pour mieux se connaître, travailler ensemble et contribuer à l’attractivité économique du département. Le Grand Maillage est ainsi devenue une vitrine pour l’Orléanais, notamment pour des cadres, des créateurs d’entreprises qui souhaiteraient venir s’installer dans la région.
Ensuite nous voulions créer une structure pour échanger les bonnes pratiques, les expériences entre associations, tout en forçant les participants à sortir de leurs microcosmes de métier et à participer au dynamisme économique local.


Comment faites-vous pour créer cette émulation et cette attractivité ?

Pour le moment nous nous concentrons sur un événement par an, réunissant toutes les associations du Grand Maillage. Nous invitons des intervenants de renom comme Jacques Baratier, président d’Agrisud, c’est beaucoup plus simple quand on mutualise les moyens.
Cette année nous travaillons sur le thème de la réforme de la fiscalité, la CSVA (Contribution Sociale et Volontaire sur la Valeur Ajoutée) : nous cherchons à en comprendre tous les impacts sur nos activités. Un représentant de chaque association participe alors à une réunion bi-mensuelle pour répartir le travail entre les associations et rendre compte des avancées de chacun.



Et pour l’échange de bonnes pratiques entre associations comment faites-vous ?

Les modalités sont laissées au choix des associations. Au CJD, le rapporteur présent aux réunions bi-mensuelles est chargé de noter tous les points importants, les trucs et astuces échangés. Ensuite il fait un compte rendu lors d’une commission spéciale au CJD où nous détaillons toutes les bonnes pratiques indispensables à la bonne gestion d’une entreprise sur le plan commercial, comment s’adapter aux nouvelles législations, aux nouvelles technologies, comment gérer le DIF (Droit Individuel à la Formation en entreprise), etc.
Pour favoriser davantage les échanges et créer du lien, nous comptons bientôt créer un blog du Grand Maillage où chacun pourra rédiger ses conseils ou réagir à ceux des autres.


Avez-vous rencontré des difficultés au cours de la création du Grand Maillage ?

Pas d’emblée car la CCI nous a tout de suite aidé, notamment en mettant à notre disposition des salles de réunion. Mais nous avons connu quelques frictions par la suite. En effet, ce sont les associations membres qui consacrent une partie de leur budget à la réalisation des projets. Leurs directeurs redoutent souvent des ponctions trop importantes sur leurs budgets ou que les subventions institutionnelles qui leur reviennent en temps normal, soient versées au Grand Maillage. Il faut donc toujours rassurer les membres et prouver que le Grand Maillage peut vivre sans subventions.


Quels sont les projets du Grand Maillage ?

Nous souhaitons modéliser cette expérience. Imaginez d’autres Grands Maillages réunis pour échanger au niveau national, ce serait formidable ! Mais pour pouvoir servir d’exemple, il nous faut encore gagner en expérience.

Le conseils de Fabrice Pollet aux créateurs de futurs Grands Maillages :

Au départ, il faut trouver le premier projet qui va permettre aux associations, aux clubs, aux entreprises de se rencontrer et d’apprendre à se connaître avant de se lancer dans l’aventure : il faut trouver l’élément fédérateur.
Ensuite, s’assurer du soutien d’une CCI est à mon avis le meilleur moyen pour gagner en légitimité et bénéficier de moyens pour enclencher les premières actions.

 




Bons plans



Annuaire des réseaux