Place des réseaux ITG
 
 
LinkedIn : comment animer et faire vivre un groupe de discussion ?
Mise en ligne : Janvier 2021

LinkedIn : comment animer et faire vivre un groupe de discussion ?



Vous avez une activité professionnelle et souhaitez développer votre réseau « numérique » ? Les groupes de discussion sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn peuvent vous aider dans votre communication externe. Les enjeux sont multiples et participent à structurer son activité, son circuit de distribution et la conquête de nouveaux marchés. Éléments de réponses et d'explication dans cet article consacré aux groupes de discussion sur LinkedIn.

L'importance des réseaux professionnels dans le réseautage

Les réseaux sociaux classiques restent de bons canaux pour accroître sa clientèle ou son réseau. Néanmoins, les possibilités se réduisent de plus en plus du fait du souci de rentabilité de ces plateformes. En effet, le SMO (Social Media Optimization) perd, au fil du temps, en importance vis-à-vis du SMA (Social Media Advertising).


L'enjeu de nombreuses plateformes est alors de rentabiliser au maximum les espaces publicitaires présents. Il devient ainsi très complexe de ne baser sa stratégie que sur du référencement naturel sur ces outils. Un professionnel indépendant doit alors prévoir un budget spécifique pour se faire connaître sur Facebook, Twitter ou autre.


Par ailleurs, ces réseaux sociaux ne sont utiles qu'en cas d'activité en BtoC, c'est-à-dire si l'on vend à des particuliers. Or, dans une grande partie des cas, les prestataires de services recherchent davantage le BtoB, c'est-à-dire les relations commerciales avec d'autres professionnels.


Dans ce contexte, les réseaux sociaux professionnels apparaissent comme essentiels dans le cas d'une stratégie de networking. Le networking, ou le réseautage, comporte de nombreux avantages :

  • Faciliter l'identification, par les pairs, de son activité ;
  • Accroître son volume de prospects ;
  • S'inscrire dans un éco-système professionnel, potentiellement solidaire.


Dans ce contexte, il est important de maîtriser sa communication sur ces réseaux sociaux professionnels. La création de groupes de discussion sur LinkedIn peut alors être un levier permettant de faire du réseautage.


Pour utiliser au mieux les groupes de discussion, il est essentiel d'intégrer un certain nombre de principes. Le numérique ne facilite pas, quoi que l'on en pense, la constitution de groupes. Si l'arrivée de nouveaux membres est plus simple, leur départ l'est également tout autant.

Animer un groupe et faire vivre les échanges

Un groupe de discussion n'existe pas de lui-même, à plus forte raison si l'on vient de le créer. Ainsi, de nombreuses règles sont à prendre en compte pour faciliter l'appropriation de cet espace par les membres.


Ainsi, l'administrateur d'un groupe de discussion doit réfléchir à plusieurs questions avant de se lancer :

  • Le périmètre des membres.S'agit-il d'un groupe restreint à un seul secteur d'activité ? Est-il possible de le rejoindre, qu'importe son poste ? Par quels moyens se valide l'arrivée d'un nouveau membre? Certains administrateurs commencent par leurs connaissances professionnelles proches ou ceux avec qui des événements physiques sont co-organisés.
  • La fréquence des publications.Contrairement à une idée répandue, un volume trop important de publications peut faire fuir les membres. Il s'agit plutôt de hiérarchiser et sélectionner les informations réellement utiles (nouvelles lois, concurrences, rupture dans le marché, etc.).
  • Les règles de publications.Chaque membre peut-il publier sur le groupe de discussion ? Leur rôle se limite-t-il aux simples commentaires ? Dans certains groupes, une liberté peut être proposée aux membres. Néanmoins, cette liberté doit s'accompagner d'une surveillance de la part de l'administrateur, comme nous allons le voir dans le point suivant.
  • La modération des contenus.Ce point est essentiel lorsque l'on donne un peu de liberté de publication aux membres. Un administrateur doit rappeler les règles de bonne conduite dans les échanges entre les membres. Par ailleurs, l'administrateur doit réagir vite pour supprimer les contenus éloignés du sujet du groupe de discussion. Un groupe sans modération va vite devenir un « fourre-tout » et donner une impression d'abandon.

Dans certaines situations, le groupe de discussion peut devenir le support à l'organisation d'événements physiques. Ce choix participe à créer une communauté autour de valeurs entrepreneuriales similaires.

Les erreurs à ne pas commettre

Transformer le groupe en espace de promotion

L'une des erreurs les plus courantes reste de transformer un groupe de discussion en forum centré sur sa propre activité. En d'autres termes, la verticalité n'a pas de sens si l'on souhaite animer et gérer un groupe dans la durée.

Sortir de la ligne éditoriale

La seconde erreur est de proposer, de temps à autre, des contenus qui n'ont rien à voir avec la ligne éditoriale du groupe de discussion. Ainsi, poster un article ou un texte sur des sujets politiques peut faire fuir certains membres. Le gestionnaire d'un groupe de discussion professionnel doit rester dans une certaine forme de neutralité politique. Ceci permet d'éviter les clivages et les échanges sur des thèmes éloignés du secteur professionnel.


Comme nous l'avons vu plus haut, il est toutefois recommandé de transmettre les informations sur le vote d'une nouvelle loi ou la mise en œuvre d'une nouvelle réglementation. Néanmoins, les opinions partisanes sont à proscrire.

La qualité des publications proposées

Les membres d'un réseau social professionnel ne vont pas rejoindre un groupe de discussion si les informations publiées sont de faible qualité. Il est alors essentiel d'apporter un plus.


En effet, les membres ne doivent pas uniquement bénéficier d'une information sur une nouvelle loi ou l'actualisation d'une norme professionnelle. L'administrateur du groupe de discussion doit être en mesure de décrypter ces nouvelles informations afin d'en proposer une synthèse.


Certains entrepreneurs décident alors de diffuser, dans ce type de groupe, les articles de blog qu'ils publient pour leur propre site. Si plusieurs entrepreneurs font la même chose, le groupe est alors vivant et permet de diffuser des décryptages d'informations. Le contenu proposé est alors de haute qualité et incite les membres à rester, à participer et à continuer de s'inscrire dans cet environnement professionnel.

En conclusion

Animer et faire vivre un groupe de discussion sur LinkedIn suppose de mettre en place une vraie stratégie. Ce travail est similaire à celui de la constitution d'une communauté. Il convient alors d'apporter une vraie plus-value pour les membres de ce groupe. Ce groupe va permettre alors un réseautage efficace et pertinent.


Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux