Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Appels d’offre publics : répondre en réseau, c’est possible…voire recommandé !


Pas de complexe ! Les marchés publics sont aussi ouverts aux TPE et PME … à condition d’y répondre groupés ! Le nouveau code des Marchés Publics facilite l’accès aux offres publiques pour les groupements d’entreprises de PME. Quels avantages apportent les nouvelles mesures du code, revu en août 2006 ? Comment mettre toutes les chances de votre côté ? Tous les conseils de Dominique Legouge, acheteur public et expert du code des Marchés Publics.

>>
>>

Pourquoi se grouper ?

Les marchés publics : une part importante de l’économie française

La législation en matière de marchés publics ne concerne pas simplement les organismes publics (collectivités territoriales, communes …) et les établissements publics comme les offices HLM, hôpitaux, maisons de retraite, ministères, universités, collèges, … Il régit en fait, tous les établissements financés à plus de 50 % par des fonds publics comme les sociétés d’économie mixtes.
Les marchés publics offrent donc de véritables opportunités de business pour les PME et réseaux d’entreprises, à eux seuls ils représentent près de 10 % du PIB !

• La co-traitance, plus lucrative que la sous-traitance

Beaucoup de petites entreprises travaillent déjà sur des marchés publics mais en tant que sous-traitant de plus grosses structures. Pourtant, nous explique Dominique Legouge, « les marges réalisées en groupements d’entreprises sont bien plus importantes que lorsque les petites entreprises fonctionnent en sous-traitance. ».

• Une évolution des marchés publics favorable

Pour Dominique Legouge, les acheteurs publics ont désormais « tendance à grouper les achats et ce, dans tous les secteurs. Les PME et TPE ont donc tout intérêt à se grouper afin de pouvoir répondre à ces marchés plus complexes. » Une TPE peut avoir un rayonnement géographique limité. Or en groupant leurs achats, les acheteurs publics recherchent des fournisseurs qui peuvent couvrir une zone géographique plus vaste.
Ancienne tradition dans le BTP, les groupements d’entreprises sont peu nombreux à répondre aux appels d’offre dans les secteurs des services et des fournitures. Pourtant, les demandes de conseil et de formation « sont nombreuses et vont se complexifier, les compétences à mobiliser seront de plus en plus nombreuses. » D’où l’intérêt de constituer des groupements de consultants ou de formateurs par exemple.


Retourner au dossier :
Organiser une rencontre entre réseaux
 




Bons plans



Annuaire des réseaux