Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
3 clés pour les managers
Mise en ligne : Juin 2013

Entrepreneur ET animateur de réseau, 3 clés pour les managers à double-face.

Clé #3 : Pratiquer l’intelligence collective.

« Nous avons aujourd’hui les moyens technologiques et le relationnel pour développer nos activités en faisant travailler le réseau en permanence. »
Éric Messeca.

Pour Éric, le temps est révolu où l’on était fier de créer seul de la valeur. Notre société de l’information marque l’avènement de l’intelligence collective. Dopée par les technologies, elle révolutionne les anciens schémas de travail. Quelle implication pour l’activité en réseau ? Celle-ci ne vient pas s’ajouter à la liste déjà longue des tâches que nous avons à remplir pour diriger nos entreprises. En définitive, notre entreprise et tout ce que l’on y fait, baignent littéralement dans les réseaux.

Mutualiser nos talents en permanence

« Le réseau, je le conçois dans la spontanéité, déclare Éric, dès que je me pose une question, j’élargis le champ des réponses possibles en la postant sur Twitter et aussi au cercle plus restreint de mon cœur de réseau relationnel. Et tout en faisant autre chose, je sais qu’une intelligence collective s’est déjà mise en action ». Il est vrai que la mobilité des smartphones nous permet de rester connectés en permanence. Il nous arrive de sécher à plusieurs sur un sujet en réunion et de tomber sur un tweet d’un partenaire qui apporte un éclairage nouveau qui relance la réflexion. Dans le nouveau paysage professionnel qu’évoque Éric, on ne cherche pas des partenaires pour trouver une solution, nos partenaires trouvent une solution avec nous. Tout cela pour fonctionner demande une réciprocité et une réactivité qui laissent sceptique. Tout en comprenant l’objection, Éric y répond en soulignant qu’effectivement c’est un mode relationnel perturbateur qui fractionne notre travail et s’accommode mal d’une organisation séquentielle des tâches. En clair, on se retrouve vite à zapper sur plein de dossiers ouverts, ce qui est facteur de déconcentration et peu propice à mener les projets à leurs termes. En contrepartie, Éric évoque les progrès réalisés en agilité mentale, l’esprit étant toujours stimulé et en alerte, la puissance créative dans les solutions, portées par la mobilisation de l’intelligence collective et en dernier lieu un développement personnel qui se mesure au nombre de liens et d’interactions que nous pouvons développer avec notre environnement. Autant de bénéfices qui méritent d’utiliser cette clé, au moins l’essai...


Éric Messeca
Éric Messeca
Consultant marketing de la relation professionnelle, enseignant à l’école des Gobelins Fondateur Pôle Réseaux de proximité Paris et du Cercle de l’intelligence collective


Et aussi :

- 8 conseils pour animer son réseau
- 5 bonnes pratiques pour bien animer son réseau
- Comment développer les liens entre les membres de votre réseau
Page précédente Retour au débur  
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux