Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
partage d’expériences
Mise en ligne : Octobre 2012

15 clés pour faciliter le partage d’expériences entre membres.


Bien sûr dans votre réseau chacun peut s’exprimer, mais les échanges sont-ils aussi fluides et profitables que possible ? Quelles méthodes et quels outils peuvent les encourager et les enrichir ? 5 animateurs chevronnés vous livrent des clés utiles pour vos événements, vos rencontres et dans la vie de tous les jours...
Sommaire
Animer efficacement une co-production
Programmer l’échange des bonnes pratiques
Sortir du cadre habituel
Maîtriser les outils web de
co-working

Animer efficacement une
co-production

Marine Cousin-Bernard
« Co-produire, c’est l’idéal pour faire éclore les idées et les partager ».

Marine Cousin-Bernard
, Conseil en organisation et management, membre de la Chambre Professionnelle du Conseil.



À l’occasion du dernier Tour de France du Conseil, Marine Cousin-Bernard a décidé de bousculer ses congénères : « Ras-le-bol du train-train passif et de l’attentisme qui souvent dominent au sein de notre corporation. Cette fois, se souvient-elle, on avait décidé de les faire bosser ! Moralité: ils ont tous adoré ».

Sur le thème « Comment devenir un consultant plus innovant », Marine Cousin-Bernard conçoit alors avec quelques complices une méthode d’animation redoutable...

1. Utiliser une métaphore pour servir de base commune à tous les participants.

Et si l’activité et les services d’un consultant étaient comme un magasin, à quoi celui-ci ressemblerait-il pour être innovant ? « Les images ont un fort pouvoir d’évocation, poursuit notre coach et chacun peut se les approprier et jouer avec ». Celle du magasin a l’avantage de matérialiser des notions par définition intangibles : prestations intellectuelles et services en espaces concrets: vitrine, espace d’accueil, linéaires, etc.

2. Noyauter l’assemblée avec des animateurs.

Les 70 participants en se répartissant dans la salle pour assister à une conférence étaient loin de s’imaginer que parmi eux s’installaient à intervalle régulier des animateurs qui ne se présenteraient qu’au lancement du jeu.

3. Mettre une pression positive par le jeu.

Après que chacun a pris le temps de bâtir son magasin imaginaire, une demi-douzaine de questions très ouvertes sont posées à tous, sur les thèmes d’innovation des boutiques (accueil, conseil, exposition des produits, test, etc.). La cadence est rude : 2 minutes pour répondre.
Charge aux animateurs :

  • d’organiser les échanges et partages spontanés de leurs voisins et de stimuler la productivité de cette « ruche ».
  • d’en faire une synthèse et une restitution globale.

4. Publier les contributions en temps réel.

Grâce à un outil de « mind mapping », les participants voient progressivement s’afficher sur un écran toutes les idées produites autour du magasin imaginaire du consultant innovant. Ils peuvent ainsi repartir avec cet outil et continuer de le perfectionner chez eux.


Les clés de partage selon Marine Cousin-Bernard :
  • Favoriser la participation et la créativité en utilisant des métaphores dans un contexte ludique.
  • Organiser, reformuler, synthétiser les contributions.
  • Animer avec une démarche collaborative visant à la production d’un livrable concret de l’événement.

Découvrez comment programmer les bonnes pratiques.
Page suivante
Retour à Animer et développer un réseau Haut de page
 




Bons plans



Annuaire des réseaux