Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Comment remotiver les membres démissionnaires ?

Perte de motivation passagère, suractivité momentanée… de nombreuses raisons peuvent pousser les membres de votre réseau à lever le pied et cesser de s’investir. Mais si pour un membre, la situation s’éternise, danger ! Vous êtes peut-être face à un démissionnaire.
Conseils de Virginie Sanfelieu, professionnelle de l’animation de réseau.

>>
>>


Virginie Sanfelieu
Virginie Sanfelieu est auteur du Guide : Créer et animer des clubs ou groupements d’entreprises, publié par la CCI de Nîmes et propose des formations à l’animation de réseau.


Sachez détecter les démissionnaires à temps 

Plus vous identifierez tôt les pertes de motivation, plus vous pourrez agir efficacement.

Les signes avant-coureurs :
  • Une présence de plus en plus irrégulière aux réunions.
  • Moins investi dans les débats, le membre a du mal à se décider ou à prendre parti.
  • Il ne se propose plus pour participer aux actions organisées par le réseau.
  • Il peut parfois, par une attitude négative, commencer à démotiver d’autres membres.

La bonne pratique de Virginie Sanfelieu 
Des questionnaires de satisfaction proposés à l’issue de chaque action. Ces questionnaires lui permettent d’établir des tableaux croisés : satisfaction individuelle / satisfaction par action et d’adapter le programme du club en fonction des attentes des membres.

Téléchargez deux exemples de questionnaires de satisfaction :

3 causes de démotivation d’un membre et leurs solutions

Cas n°1 - Ses attentes ne correspondent plus à ce que lui propose le réseau :

En fonction de l’évolution de leur activité, les attentes des membres peuvent changer. Par exemple un  créateur d’entreprise peut au fur et à mesure qu’il crée son entreprise éprouver des besoins auxquels son club ne peut plus répondre.

Solutions :
Une situation à aborder en face-à-face avec le membre afin d’évaluer précisément ce qui ne lui convient plus.
Si le programme du réseau le permet, on adaptera les rencontres en fonction des besoins exprimés par le membre. Si ses attentes sont absolument divergentes des possibilités du réseau, pour Virginie Sanfelieu,  « mieux vaut dans ce cas envisager un départ du réseau. Sans quoi son insatisfaction risque de mettre en péril la dynamique de groupe»

Elle propose alors au membre :
• de rejoindre un réseau plus à même de répondre aux attentes du membre
• ou de réintégrer le club lorsque son projet sera plus en correspondance avec ce que peut lui apporter le club

Cas n°2 - Il ne se sent pas intégré

Mal à l’aise au sein du groupe, un membre peut perdre l’envie de s’intégrer.
Il est facile de l’identifier : il noue peu de relation avec les autres membres, discret, sa voix se fait rarement entendre lors des réunions de groupe.
« Attention, il s’agit peut-être simplement de sa personnalité » avance Virginie Sanfelieu. « En revanche, si le membre est insatisfait de sa participation au club, il faut l’aider, progressivement et avec tact. »

Solutions :
• Elle se rapproche du membre et propose petit à petit des mises en relation avec les autres membres du réseau.
• Elle utilise les moments de convivialité lors de chaque rencontre du club et le présente à nouveau à certains membres.

Cas n°3 - Il est trop pris par sa propre activité

Deux solutions :
• Proposer une pause d’activité au sein du réseau :
Le membre quitte provisoirement le club, mais garde des liens avec l’animateur et les autres membres :  échanges téléphoniques réguliers, participation au forum du club.
• Organiser une réunion centrée sur les problématiques de dirigeants :
Trop pris par son activité, peut-être que le membre traverse une difficulté qu’il ne parvient pas à surmonter seul. Virginie Sanfelieu propose alors une réunion de résolution de problème avec d’autres membres. « L’échange de bonnes pratiques entre membres suffit parfois à soulager le membre qui peut alors se réinvestir pleinement dans le club. Cette réunion permet aussi de renforcer la valeur ajoutée pour le club. »

Action de prévention : les bonnes pratiques pour anticiper les baisses de motivation

• Solliciter un feedback régulier des membres, individuel et collectif, par exemple au moyen de questionnaires de satisfaction et ajuster le programme d’action du réseau.
Téléchargez un exemple de questionnaire à proposer à vos membres.

• Favoriser au maximum la création de lien entre les membres du réseau.

• Organiser une réunion annuelle de bilan : les membres pourront exprimer directement leurs besoins. Ce sera l’occasion de définir ensemble le programme d’action de l’année suivante.

• Évaluer les échanges noués entre les membres : les synergies créées entre les membres constituent un bon indicateur de l’efficacité du réseau. Par exemple, vous pouvez si le réseau dispose d’un forum de discussion, consulter les échanges entre membres. Ils sont à la hausse, c’est  bon signe, à la baisse, il faut intervenir.

[ Lire aussi... ]

9 conseils pour bien animer son réseau
Virginie Sanfelieu – Animatrice de clubs d’entreprises, CCI de Nîmes
Tous les secrets des animations réussies…

Comment développer les liens entre les membres de votre réseau

Vous animez un club et vous avez déjà rencontré des difficultés pour motiver un membre ?  Faites-nous part de votre expérience !


Mise en ligne : septembre 2007

Retourner à

Animer et développer un réseau
 
 




Bons plans



Annuaire des réseaux