Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Comment réussir votre réunion de bilan ?


>>
>>

Etape 3 : Organiser la rencontre

Les modes d’organisation varient d’un réseau à l’autre. A titre d’exemples, voici les fonctionnements adoptés par Odile Vialatte et Séverine Fah.

À l’Association pour le Progrès du Management (APM), une réunion en 3 temps :
1) Restitution par l’animateur des résultats des enquêtes de satisfaction menées auprès des membres
2) Échanges et partage pour approfondir les souhaits et attentes ( = préoccupations) des membres pour l’année à venir
3) Propositions et échanges sur des thèmes possibles

Au Club des créateurs et repreneurs d’Ille-et-Vilaine :
1) Restitution et bilan
2) Séance de brainstorming collective pour définir ensemble les thèmes souhaités pour l’année à venir

Les conseils de Séverine Fah pour animer une séance de brainstorming :
Avec près de 100 adhérents dans le club et même si tous ne seront pas présents à la réunion de bilan, une organisation minimum s’impose pour faciliter la prise de parole des plus introvertis :
• Divisez l’assemblée en groupes de 4 à 5 membres

  • pour faciliter la réflexion
  • pour lever les freins à la prise de parole en public

• Nommez un rapporteur par groupe de membres qui restituera les résultats de leurs recherches à l’assemblée.

À l’unanimité le choix de la convivialité
Le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) de Paris a pour sa part choisi d’organiser une grande célébration conviviale afin de clore l’année sur une note plus festive.
« Dans un réseau associatif, il faut favoriser les liens et les moments chaleureux pour que les membres prennent plaisir à s’investir. Et la réunion de bilan est un moment privilégié pour renforcer les liens noués au cours de l’année, faciliter l’intégration des nouveaux et donner à tous les membres l’envie de revenir à la rentrée. » explique Ivan Dumon, Président du CJD.
Ils organisent ainsi pour clore l’année un jeu de piste surprise dans Paris suivi d’un dîner convivial.
« Partager son enthousiasme lors de ces grands rendez-vous est primordial » poursuit-il, « si l’on souhaite transmettre l’envie de s’investir et de prendre des responsabilités dans l’organisation. »

De même Séverine Fah et Odile Vialatte ne termineraient pas leur réunion de bilan sans organiser un dîner convivial pour permettre aux membres de se retrouver lors de cette étape-clé

<< Etape 2 : Questionner les membres sur leurs préoccupations


 




Bons plans



Annuaire des réseaux