Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Cartographie des réseaux



Faisons ensemble le point sur les grands types de réseaux établis pour mieux comprendre ce qui les différencie. Vous pourrez, entre autres, identifier rapidement le type de réseaux qui correspond à vos objectifs personnels.

>>
>>

Quelques définitions pour faire le point :

Club service (Rotary, Lyons, Table Ronde…)
Un club service est une organisation dans laquelle les membres se rencontrent régulièrement et organisent des œuvres caritatives, soit par eux-mêmes, soit en finançant d'autres associations.

Selon les clubs, les membres peuvent être des dirigeants de petites entreprises, des professions libérales et également des représentants de grandes entreprises.


Club de créateurs
Ces clubs sont en règle générale réservés aux dirigeants de petites entreprises ayant créé leur entreprise depuis moins de 3 ou 5 ans. Leurs objectifs : permettre le partage d’expérience entre entrepreneurs et via des conférences ou formations, permettre aux dirigeants de progresser dans l’acquisition de son métier de chef d’entreprises.


Club de dirigeants
Tout comme les clubs service, ces clubs ne se donnent en règle générale pas pour objectif premier le développement du business de leurs membres. À travers des rencontres fréquentes et des actions communes, les membres apprennent cependant à se connaître, ce qui in fine pourra déboucher sur du business.

Quelques exemples : CJD (Centre des Jeunes Dirigeants), APM (Association pour le Progrès du Management), DCF (Dirigeants Commerciaux de France).


Club d’entreprises
Ces clubs sont en général implantés sur un territoire. Leur objectif : animer le tissu industriel et commercial de leur région notamment pour : attirer les investisseurs et les talents dans la région, augmenter le poids des PME aux yeux des instances locales et régionales.

Les membres de ces clubs se fédèrent autour d’actions communes.


Groupement d’employeurs (partage de salariés)
Les groupements d’employeurs sont des entités qui emploient des salariés et les mettent à disposition des entreprises membres (moyennant rémunérations).


Plateformes d’intermédiation
Ces sociétés mettent en relations des entreprises ou des professionnels avec des donneurs d’ordre.
En quelques sortes, elles commercialisent les services de leurs membres. Elles sont en général spécialisées dans un ou plusieurs secteurs d’activités (exemple : développement informatique).


Chaînes volontaires
Ces regroupements de petites entreprises et d’indépendants leur permettent de partager un label commun, et dans de nombreux cas de mutualiser des actions de prospection ou de communication. Très répandues dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration, elles permettent également la mutualisation de moyens tels qu’une centrale de réservation.

  << précédent
 
Mise en ligne : Janvier 2007

Retourner à

Comprendre un réseau
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux