Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Comment choisir le bon club ?



Adhérer à un club de créateurs n’est pas une démarche anodine. C’est un investissement réel en temps et en énergie. Pour que cet engagement vous rapporte des bénéfices déterminants pour la suite de votre activité, sachez choisir le bon club. Comparez, étudiez, multipliez les informations afin d’arriver à un avis fondé.


1ère étape : Où les trouver ?

L’Annuaire de Place des réseaux

Vous y trouverez une liste de clubs de créateurs par département, mais aussi des centaines de réseaux classés par secteurs d’activité.
>> Consultez l'Annuaire

Les réseaux d’accompagnement à la création

Les réseaux d’accompagnement comme les Chambres de commerce et d’Industrie, les Chambres des Métiers et de l’Artisanat, les Boutiques de Gestion, l’Union des couveuses d’entreprises, les pépinières, le réseau France Active, France Initiative Réseau ou le réseau Entreprendre mettent en place localement des clubs de créateurs.
Pour trouver les clubs les plus proches de chez vous, consultez les conseillers régionaux de ces réseaux d’accompagnement. Si toutefois ces structures ne pouvaient vous accueillir, il s’agit toujours d’interlocuteurs privilégiés qui pourront vous orienter vers les bonnes personnes en fonction de votre projet.

Votre propre réseau relationnel

Vos relations connaissent sans doute des clubs ou réseaux qui pourraient convenir à vos attentes. Qui sait ? L’un de vos amis en fait peut-être partie et vous ne le savez pas. Cette recherche d’informations n’est pas aussi anodine qu’il y paraît. En effet, nombre de clubs intègrent leurs membres par cooptation. Vous serez alors intégré si des membres du club vous parrainent.

L’actualité, les événements

Régions et départements organisent régulièrement des portes ouvertes, des salons dédiés à la création d’entreprises. Ces journées seront l’occasion de rencontrer des membres de clubs ou de réseaux d’entrepreneurs et d’établir les premiers contacts.

2ème étape : Comment choisir le bon club ?

  • Vérifiez que les objectifs du club correspondent bien à vos attentes, à vos besoins
  • Utilisez toutes les sources d’information possible : site Internet, plaquette de présentation…
  • Rencontrez l’un des responsables du club. C’est lui le mieux placé pour vous communiquer toutes les possibilités que pourrait vous apporter la participation au club. N’hésitez pas à contacter un membre du club, il vous apportera un regard différent sur le déroulement des rencontres du club. Dans tous les cas, il faut que vous compreniez ce que le club peut vous apporter mais également ce qu’il attend de ses membres.
  • Demandez à assister en auditeur libre à l’une des réunions ou lors de la convention annuelle. En effet, les clubs utilisent souvent cette occasion comme possibilité de recrutement.

3ème étape : Comment préparer son entrée ?

On ne rentre pas dans un club comme dans un moulin ! Chaque club a ses propres procédures d’intégration, sachez vous renseigner précisément sur ces modalités. Ne soyez pas rebuté par les entretiens ou dossiers de candidature, c’est pour vous l’occasion de faire le point sur vos motivations. L’entretien sera le moment de donner le meilleur de vous-même mais aussi d’obtenir des informations précieuses sur le club et d’éviter les mauvais aiguillages.

Le dossier de candidature

Cette étape est en quelque sorte votre première prise de contact avec le club : prenez alors le temps de préparer avec soin ce dossier.
Expliquez clairement votre projet, vos attentes et vos motivations. Un dossier bien préparé est un gage de sérieux qui argumentera en votre faveur.
Pour Thierry Dublé, les dossiers de candidature permettent de sélectionner les candidats et de vérifier systématiquement que les attentes du créateur correspondent vraiment aux services proposés par le club : Nous avons mis en place un protocole. Lors de nos réunions mensuelles, la commission "Accueil" présente l’association et les membres aux postulants. Quand ils ont assisté à 2 ou 3 réunions, ils remplissent un dossier de candidature. Ce dossier est étudié par le bureau puisque le projet de création doit cadrer avec ce que l’ACREA peut apporter.
>> Lire toute l’interview

La cooptation

De nombreux clubs imposent cette forme de contrôle sur les nouveaux entrants, ils s’assurent ainsi du sérieux et de la motivation des candidats. Ce système implique qu’une ou plusieurs personnes vous parrainent.

L’entretien de motivation

Sans savoir à quoi vous attendre, vous pouvez toujours préparer une présentation orale de votre projet. Insistez alors sur votre envie de travailler en réseau et mentionnez que vous êtes prêts à échanger vos informations, partager votre propre expérience. Votre générosité et curiosité seront des qualités très appréciées des responsables de club car elles sont le fondement d’un bon fonctionnement en réseau.
Lorsqu’elle examine les dossiers de candidature pour entrer au Club des Créateurs d’entreprises, Janine Meurin fait très attention à ce que les membres de notre réseau soient animés par l’envie de partager leur expérience et de donner du temps au réseau et aux membres. C’est la condition essentielle pour que l’échange, l’entraide mutuelle existent et donc que le réseau fonctionne.

 
>> Poursuivre avec : Rejoindre un réseau : Soignez votre intégration


[ Sommaire du dossier ]

Article : Un club de créateurs : c’est quoi ?
Article : 5 bonnes raisons d’adhérer à un club de créateurs
Article : Comment choisir le bon club ?
Témoin : Anne Treister - Animatrice du Club des Créateurs et des Entreprises Nouvelles de Seine-Saint-Denis
Témoin : Thierry Dublé - Second Vice-Président et responsable de la communication extérieure d'ACREA
Témoin : Virginie Sanfelieu - Animatrice de clubs d’entreprises, CCI de Nîmes
Témoin : Janine Meurin - Présidente et animatrice du Club des Créateurs d’entreprises


[ Lire aussi... ]

Créateurs d’entreprises : jouez la carte des réseaux
Bonnes pratiques et astuces pour réussir son intégration dans un réseau

Mise en ligne : avril 2006

Retourner à
Comprendre les réseaux
 




Bons plans

Annuaire des réseaux