Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Hervé Sérieyx

« Tout l’intérêt des groupements d’employeurs, c’est de tricoter avec des petits morceaux d’emplois de véritables emplois à temps plein »



Le partage en réseau : enfin l’emploi flexible qui plaît à tout le monde

Formule politiquement consensuelle, aussi bien soutenue par la droite que par la gauche, les groupements d’employeurs apportent un compromis fédérateur entre entreprises et salariés avec « la flexi-sécurité à la française », une forme de flexibilité, moins coûteuse que l’intérim, qui convient à tous.


Pour les membres du groupement :

« Plus les groupements rassemblent des secteurs variés, aux saisonnalités différentes, plus la flexibilité est grande », avance Hervé Sérieyx. C’est le cas pour un groupement implanté dans la « Cosmetic Valley », dans la région de Chartres. « Les membres du groupement ont eu l’intelligence de regrouper des entreprises cosmétiques mais également automobiles et technologiques. Lorsque l’une des entreprises membres, en difficulté, a dû cesser d’employer dix salariés, en un week-end, le directeur du groupement a pu tous les replacer dans les autres entreprises membres. »


Pour les salariés :

Les GE transforment des emplois saisonniers ou à temps partiel en véritable CDI à temps plein. En plus d’une plus grande stabilité de leur emploi, les salariés bénéficient des mêmes avantages que dans une entreprise plus classique : comité d’entreprise, délégué du personnel, formation, etc.

Une formule qui répond donc bien aux besoins des PME, « à condition que les membres soient prêts à travailler ensemble, à partager et fonctionner en réseau » nuance Hervé Sérieyx. Mais les résultats sont là : déjà 400 réseaux regroupent près de 60 000 entreprises qui emploient 30 000 salariés en temps partagé.


[ En savoir + ]

- Les groupements d’employeurs (GE) : un moyen simple et méconnu pour partager des collaborateurs en entreprise

- Les groupements d’employeurs de votre région, dans l’annuaire de Place des réseaux

- Le site de l’Union des Groupements d’Employeurs de France (qui a remplacé la Fédération Française des Groupements d’Employeurs)

 


  << précédent
 

 


Mise en ligne : mai 2007

Retourner à
Comprendre les réseaux
 




Bons plans

Annuaire des réseaux