Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Hervé Sérieyx

« Tout l’intérêt des groupements d’employeurs, c’est de tricoter avec des petits morceaux d’emplois de véritables emplois à temps plein»

Chaque année, 400 000 offres d’emploi à temps partiel ne sont pas pourvues car moins attractives qu’un temps plein. Elles émanent pour la plupart de PME. La solution pour ces entreprises : les groupements d’employeurs (GE). Des réseaux d’entreprises qui s’organisent pour partager des salariés. Vice-président de l’Union des Groupements d’Employeurs de France (UGEF), Hervé Sérieyx partage avec nous sa vision des GE.



Hervé Sérieyx

Vice-président de l’UGEF, spécialiste des conditions de la mondialisation économique, de la mutation des entreprises, du fonctionnement en réseau et des groupements d’employeurs, Hervé Sérieyx est en outre entrepreneur, enseignant, ancien délégué interministériel et membre du Conseil Économique et social.



Une mutualisation des besoins qui crée des emplois durables

Initialement conçu pour répondre aux besoins de saisonniers dans l’agriculture, le modèle d’emploi des groupements d’employeurs séduit de plus en plus de PME de l’industrie et des services. En effet, pour une petite entreprise, embaucher un comptable, un commercial ou un qualiticien à temps complet ne fait pas toujours sens.

Les groupements d’employeurs permettent aux dirigeants de TPE et PME, membres du groupement, de s’associer pour créer des CDD à temps plein. Les salariés recrutés par le groupement sont alors mis à la disposition des membres et partagent leur temps de travail entre plusieurs entreprises.



Le GE répond ainsi à deux types de besoins :

  • Des compétences pointues à temps partiel : comptable, DRH, spécialiste marketing, etc.
  • De la main d’œuvre ponctuelle mais dont le besoin est récurrent : saisonniers, manutentionnaires, etc.

Mais les GE vont plus loin ! Pour apporter des solutions d’emplois plus pertinentes, l’UGEF a signé l’an passé un partenariat avec l’ANPE. Dès que celle-ci reçoit une offre d’emploi à temps partiel émise par une PME, l’annonce est transmise au GE local. Si parmi ses membres, certaines entreprises ont besoin du même profil de poste à temps partiel, le groupement d’employeurs peut proposer un poste à temps plein, beaucoup plus attractif pour un salarié potentiel.

     

 


Mise en ligne : mai 2007

Retourner à
Comprendre les réseaux
 




Bons plans

Annuaire des réseaux