Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

« Pour ses membres, la JCEF est une véritable école du métier de dirigeant. »



Formation, échanges de bonnes pratiques ou business, contacts avec les institutionnels… Les membres de la Jeune Chambre Économique Française se réunissent pour concevoir et organiser des actions en faveur du développement social. C’est l’occasion de progresser humainement et professionnellement.

Carlos Brandao
Carlos Brandao
, Président National de la Jeune Chambre Economique Française.



Mise en ligne : Septembre 2008
Partager cet article avec mon réseau professionnel sur VIADEO Partager sur VIADEO

  SOMMAIRE
Pour le progrès des sociétés et des membres
Une formation au métier de dirigeant
En pratique, comment devenir membre ?

La JCEF en bref :
Date de création : 1952
Nombre de membres : 2 500
160 JCE locales
23 Fédérations Régionales
Statut juridique : Association loi 1901
Cotisation annuelle : 136 €, déductible d’impôts à 66 %

- En savoir +


Pour le progrès des sociétés et des membres

Objectif, le développement social et économique

Dans les 160 antennes françaises, des chefs de projets bénévoles mettent en œuvre des actions concrètes pour combiner développement économique et action sociale.
Par exemple : opération pour détecter des émissions de CO2, remédier à la surcharge des hôpitaux, défendre des droits de l’enfant… et réaliser des actions locales d’intérêt public. Ce sont par an près de 800 actions initiées au niveau local en faveur du développement économique.

Une formation complète pour les membres

Autant d’actions qui donnent aux membres des occasions d’exercer leurs talents de dirigeants, la prise de responsabilité, l’esprit d’entreprise et la solidarité nécessaires pour créer ces changements.
« Quel que soit son métier ou ses ambitions, précise Carlos Brandao, chaque membre a la possibilité de se former gratuitement et de prendre des responsabilités au sein du réseau. »

De nombreuses formations sont proposées chaque année et chaque membre est libre de les suivre ou non.

Un soutien local des petites entreprises

« Pour les entrepreneurs membres, explique Carlos Brandao, les rencontres JCEF sont également l’occasion de faire part de leurs difficultés et de faire appel à la force du réseau pour trouver des solutions. »
Ainsi, lorsque des chefs d’entreprises de Beauvais ne trouvent pas de travailleurs manuels, la JCE locale étudie le marché et propose d’organiser un forum dédié. Plusieurs entrepreneurs y participent et recrutent en une journée les collaborateurs qui leur faisaient défaut.

Carlos Brandao explique comment son engagement l’a transformé, tant d’un point de vue personnel que professionnel.



Retourner à

Comprendre les réseaux
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux