Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Freelances, soignez votre réseau
Mise en ligne : Septembre 2011

Freelances, soignez votre réseau, c’est votre 1er apporteur d’affaires


Sommaire
Instaurez d’abord de la solidarité
Faites vivre quotidiennement votre réseau
Pour initier les collaborations, testez-vous
Parlez argent !
Au sein du réseau sachez cultiver vos différences !

3. Pour initier les collaborations, testez votre réseau

Membre des Propulseurs, un groupe d’entreprises du web, Luc Legeay a déjà expérimenté de nombreuses formes de réseaux. « Par expérience, les grands réseaux d’une cinquantaine de membres ne permettent pas de travailler véritablement ensemble. » Mais vous pouvez facilement y trouver un noyeau de freelances prêts à collaborer.

Il faut alors créer les conditions pour bien se connaître car « seule une relation informelle tissée sur le terrain permet d’envisager un groupement plus durable » poursuit le formateur. Mettez à profit les espaces de co-working offrant des salles de travail ou de réunion partagées ! Tout d’abord pour apprendre à s’apprécier en simples voisins de bureau, puis en testant progressivement des projets collectifs de plus en plus ambitieux.

Une fois cette étape franchie, vous pourrez démarcher ensemble ou partager des clients de façon plus crédible en créant un Groupement Momentané d’Entreprises (GME). Cette organisation vous permet de signer en un seul nom des contrats décrochés à plusieurs. Bien plus convainquant pour vos clients qui préfèrent traiter avec une seule entité. C’est vous qui choisissez la durée de vie de votre GME, pour une mission, 6 mois ou plus…

Vous cherchez des entrepreneurs prêts à collaborer pour compléter votre offre ?
Les coopératives d’activité, telle « l’Ouvre-Boîte 44 » rassemblent des porteurs de projets qui s’entraident de manière à développer à plusieurs leurs activités respectives.

Page précédente Retour au débur Page suivante
Retour à Créer un réseau Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux