Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
e-reputation
Mise en ligne : Mai 2011

Comment effacer des informations personnelles sur le web ?


La CNIL précise dans un communiqué du mois d'avril la méthode à suivre pour supprimer toute référence personnelle préjudiciable et référencée par les moteurs de recherches. Suivez le guide pour protéger votre image sur le web.
Sommaire
Formulez votre demande au webmaster
Faites vider le cache des moteurs de recherche

En lançant une recherche sur votre nom dans les moteurs de recherches, vous découvrez une information qui nuit à votre image ou encore un numéro de téléphone personnel que vous ne souhaitez pas communiquer. Pour supprimer ces références, explique la CNIL, vous devez procéder en deux étapes :

Étape 1 : formulez votre demande au webmaster

Seul le responsable d'un site peut décider de la suppression de telle ou telle information ou la suppression complète d'une page. Les onglets ou pages obligatoires « mentions légales » ou « conditions d'utilisation » vous indiqueront les coordonnées du webmaster ou du propriétaire du site. Plus simplement, s'il en est doté, l'onglet ou le formulaire de contact vous permet également de laisser un 1er message.

Les coordonnées de l'administrateur sont introuvables ? Vous pouvez accéder à l'identité et l'adresse du propriétaire du site dans les bases de données des bureaux d'enregistrements des noms de domaines. Aussi appelés whois. Dans le cas où le propriétaire du site ne serait toujours pas identifiable, écrivez à l'hébergeur qui fera suivre votre demande.

Comment formuler votre demande de suppression de contenu ?

Pour expliquer votre démarche et indiquer en quoi ces informations en ligne nuisent à votre image, la CNIL vous propose une lettre type que vous pourrez envoyer en joignant une copie de votre carte d'identité.

Dans un premier temps vous pouvez sans doute éviter ce courrier très formel. Un e-mail d'explication simple, sans animosité et en faisant appel à la compréhension de l'éditeur du site peut suffire pour parvenir à vos fins. Si vous n'obtenez aucune réponse, vous pourrez alors réitérer votre demande de suppression en rappelant la loi « informatique et libertés »* à l'éditeur grâce à la lettre type de la CNIL. L'administrateur du site dispose de deux mois pour vous répondre. Passé ce délai, vous êtes en droit d'adresser une plainte en ligne sur le site de la CNIL.

* Article 38 de la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée.

    Page suivante
Réputation numérique Haut de page

 




Bons plans

Annuaire des réseaux