Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
marketing expérientiel
Mise en ligne : Juillet 2011

« Grâce aux réseaux sociaux, j’ai été rapidement reconnue comme experte du marketing expérientiel. »

Rubrique parrainée par Verisign
Sommaire
Comment se créer un nom en partant de rien ?
Bonnes pratiques pour faire des réseaux sociaux des outils à votre image

Bonnes pratiques pour faire des réseaux sociaux des outils à votre image

Pour Laurence Body, consultante en marketing de l’expérience, les réseaux sociaux sont plus intéressants encore lorsque leur utilisation traduit les valeurs de la marque. « Dès que je prends la parole sur le web, je dis ce que je fais et inversement ! Toutes mes prises de parole sont cohérentes avec mon positionnement : créer une relation sensible avec le client. » Elle nous livre ses conseils pour bien gérer la relation en ligne :

1. Pas de retweets systématiques
« Je suis vraiment l’auteur de mes tous mes tweets. » rappelle-t-elle. Sur la plateforme Twitter en effet, il est très facile de s’approprier les messages publiés par les autres membres en les publiant (en « retweetant ») sur votre propre profil. C’est un moyen simple et rapide de communiquer sur un sujet. Mais pour la consultante, mieux vaut prendre le temps de rédiger soi-même ses messages. « Je cherche la perfection, c’est aussi mon métier, je ne peux pas publier un message s’il ne correspond pas tout à fait à mon image. »


Retweet : marketing expérientiel
Sur Twitter, lorsque vous retweetez un message, la mention « RT » s’affiche.

2. Instaurez un dialogue avec vos contacts/suiveurs
Commentaires, remerciements ou marques d’attention sont essentiels à une bonne une relation virtuelle. « Cela doit devenir un réflexe, lorsqu’un nouveau contact s’abonne à mes tweets ou me retweet, lorsque l’on commente mon blog, je rédige systématiquement un remerciement personnalisé et chaleureux. »

3. Soyez réactifs
Sur Twitter comme sur les réseaux Viadeo ou LinkedIn, les échanges sont souvent assez rapides. Pour ne pas laisser passer des opportunités de contact intéressantes, mieux vaut répondre aux commentaires ou questions dans les jours qui suivent. « Une semaine, c’est le délai que je ne m’autorise pas à dépasser », conclut la consultante.
Page précédente  
Réputation numérique Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux