Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Protégez votre identité numérique
Réservez votre nom sur Twitter et Facebook… avant qu’on ne le fasse à votre place !

identité numérique Conquis ou non par ces outils et quel qu’en soit votre degré d’usage, ils sont de plus en plus utilisés, même dans une perspective business. Il est donc essentiel de « réserver » votre nom ! Découvrez comment en suivant ce guide.
Rubrique parrainée par Verisign
Mise en ligne : Avril 2010
IMPRIMER
RECOMMANDER
AJOUTER AUX FAVORIS

  SOMMAIRE
Pourquoi réserver votre nom ?
Pour passer à l’action : réservez votre nom sur Twitter
Réservez votre nom sur Facebook

Pourquoi réserver votre nom ?

Si vous comptez suivre les actualités de la radio RTL sur Twitter, ne cherchez pas « RTL »… vous tomberiez sur le profil d’un citoyen coréen… sans rapport avec la station !
Parce que la radio bien connue s’est mise un peu tard à Twitter, elle n’a pu utiliser son nom pour se créer son profil: http://twitter.com/rtlFrance.
Même si vous n’êtes pas du tout familier de Twitter ou d’autres réseaux sociaux virtuels, vous avez donc tout intérêt à réserver votre nom, même sans utiliser immédiatement ces services en ligne.

D’autant plus que vos profils sur Facebook ou Twitter peuvent être publics et leurs url comprennent vos noms et prénoms.
Exemples :
http://twitter.com/PhilipDujardin (follower de Place des réseaux sur Twitter)
http://www.facebook.com/fadhila.brahimi

Avec de telles adresses, vous faites vivre votre nom sur la toile. Plus vous les utiliserez et plus vous serez référencé dans les résultats des moteurs de recherche.

Deux dérives à anticiper

- Les homonymes fréquents (surtout en cas de pseudonyme)
Parmi les 350 millions d’inscrits sur Facebook*, 75 millions sur Twitter**, il y a de fortes chances pour que des homonymes y soient déjà. Plus vous vous inscrirez tôt, plus vous aurez de possibilités pour créer votre nom d’utilisateur (username). Nom qui sera vu par tous les membres de ces plateformes d’échanges.
Twitter

- Le « vol » d’identité
Rarissime mais avéré. C’est en effet ce qui est arrivé récemment à Allan Gardyne, expert australien des programmes d’affiliation. Un internaute usurpe son identité pour s’inscrire sur Twitter où il communique en son nom sur des problématiques métiers similaires. Un vrai casse-tête à démêler, y compris pour l’équipe de Twitter qui ne sait qui croire…
  Qu’est-ce que Twitter ?
  TwitterCet outil gratuit vous permet de communiquer avec tous les utilisateurs de Twitter par des messages courts de 140 caractères maximum. Au-delà de l’effet de mode, Twitter a fait ses preuves comme outil d’échange entre professionnels. Beaucoup d’indépendants et d’entrepreneurs l’ont adopté pour se faire connaître.

* Donnée à janvier 2010.
** Donnée à fin 2009.




Retourner à

IIdentité numérique
 
 




Bons plans

Annuaire des réseaux