Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Networking
Mise en ligne : Septembre 2011

3 règles simples pour réussir votre elevator pitch


 

Vous rencontrez un prospect dans un ascenseur. Quelques étages plus haut, l’impact de votre présentation l’a convaincu d’en savoir plus. Cet exercice de présentation peut se révéler salutaire dans bien des cas, surtout lorsque nous cherchons des financements ou souhaitons optimiser le temps passé dans un salon ou un cocktail mondain.

Marc-William Attié
Article rédigé par :
Evelyne Platnic Cohen, fondatrice de Booster Academy, le 1er centre d’entraînement intensif à la vente en France.


 

En France, nous ne sommes pas très bons sur ce sujet. Pour exemple, il vous est sûrement arrivé de demander à une personne nouvellement rencontrée ce qu'elle fait dans la vie. Vous avez alors plusieurs retours :

 

Ceux qui vous décriront leur travail en forme de jargons et de mots techniques. Au bout de quelques secondes, vous ne comprenez rien et sans oser demander plus de précisions, vous détournez la conversation sur un autre sujet.

 

Ou encore, ceux qui vous racontent leur vie et 20 minutes plus tard, continuent sans s'arrêter alors que vous auriez préféré être dans l'échange.

 

Voici quelques règles introduites chez Booster Academy pour ne pas tomber dans ces travers :

 

1) Tout d’abord, ça se prépare…: c’est environ une cinquantaine de mots et 2 phrases maximums. Dans votre Elevator pitch, donnez directement le « bénéfice » de ce que vous faites.

 

2) La manière de vous présenter doit rester sur un ton extrêmement enthousiaste.

 

3) Enfin, n’oubliez pas d’adapter votre pitch à votre interlocuteur. Une des techniques quand vous rencontrez quelqu’un est d’essayer, avant de vous présenter vous-même, que la personne se présente en premier. Vous pourrez adapter ainsi votre présentation en fonction du profil de votre interlocuteur.

 

L'exercice est très intéressant, car vous devez à la fois faire comprendre à votre interlocuteur votre profession en très peu de mots, mais vous devez aussi le faire de la façon la plus convaincante et mémorisable possible.

 

Imaginez que je suis à un salon professionnel et qu'une personne sur un stand me demande ce que je fais dans la vie. Ma réponse devra être :

 

"Je m'appelle Evelyne et je suis la fondatrice de Booster Academy, des centres d’entraînements intensifs à la vente, un premier près de la gare saint Lazare à Paris, un à Bordeaux, cour Verdun, et un autre en face de la gare de Lille. Vous rentrez chez Booster Academy, on mesure votre niveau sur une grille de 1 à 12 et vous allez acheter les niveaux dont vous avez besoin pour devenir un vendeur d’élite »

 

Voilà pour ces quelques conseils de base sur le contenu. Sur la forme, soyez dynamique tout en restant vous-même. Pour trouver le ton juste vous pouvez d’ailleurs vous entrainer et tester votre pitch auprès de vos amis ou devant un miroir.

 

coachAttention, votre pitch a une durée de vie limitée. Nouveaux services ou projets, développement géographique… veillez à ce que votre présentation soit toujours en rapport avec l’actualité de votre réseau. Les nouveautés sont d’ailleurs souvent une bonne entrée en matière pour poursuivre les échanges !


En savoir +

- Comment devenir inoubliable ? Les étapes clés d'une bande-annonce à succès
- Comment utiliser son smartphone comme support de présentation

Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux