Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Les 7 péchés capitaux
Mise en ligne : avril 2010

Les 7 péchés capitaux en réseau

Jérôme Bosch, Les Sept Péchés capitaux


Demander une recommandation, un coup de main… autant de démarches assez délicates. Surtout par e-mail et a fortiori si vous connaissez peu votre destinataire. Bonnes pratiques et modèles prêts à l’emploi.

1. Ne pas remercier

Vos contacts peuvent vous mettre en relation avec un prospect, un candidat, un prestataire. Ils peuvent vous envoyer un article, une information intéressante. Les remerciez-vous systématiquement ?  Prenez quelques minutes pour vous remémorer les moments où vous-même avez envoyé des informations à des contacts et vous souvenir de ceux qui vous ont remercié et ceux qui sont restés muets. Quelle opinion avez-vous des uns et des autres ?
Au-delà des remerciements, quand vous sollicitez votre réseau pour accomplir quelque chose : préparer une proposition commerciale, une présentation, lancer votre entreprise… tenez-les au courant de vos progrès. C’est le meilleur moyen de les associer à votre réussite et de les encourager à jouer le jeu du réseau.

2. Monopoliser la parole quand vous êtes en situation de réseautage

Lors d’une soirée de networking, un participant vous tend sa carte, sa plaquette commerciale et continue ainsi à la ronde. Là aussi, quelle est votre réaction ? Que récolte-t-il ? Sans doute, l’indifférence de tous.
« Voilà pourquoi cet homme m'avait qualifié de brillant causeur, alors qu'en réalité, je n'avais été qu'un excellent auditeur, et que je l'avais encouragé à parler. Sachez écouter attentivement ; encouragez les autres à parler d'eux-mêmes. » (Dale Carnegie)
En situation de réseautage, vous obtenez plus de la relation en vous intéressant à l’autre, c’est le seul moyen de pouvoir identifier les synergies possibles et de voir si la poursuite d’échanges pourra être bénéfique pour les deux parties.

3. Mettre vos contacts en situation difficile ou chronophage

À part quelques amis fidèles qui feraient tout pour vous (et qui savent qu’ils peuvent inconditionnellement compter sur vous), les liens que vous entretenez avec vos contacts sont avant tout basés sur l’équilibre des échanges. Mettre entre les pattes d’une de vos relations, un stagiaire, fils d’ami qui, vous le savez par avance, ne fera pas le job, n’est certainement pas le meilleur moyen de conserver de bonnes relations avec cette personne. Si vous voulez rendre service à votre ami, pas de problème, mais c’est vous qui devez porter le poids de ce service et non un tiers.
Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux