Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

BONNES FEUILLES
Les agrégateurs de réseaux sociaux : trouver tout ce qui se dit sur vous en un coup d’oeil



Mise en ligne : Avril 2010
IMPRIMER
RECOMMANDER
AJOUTER AUX FAVORIS

  SOMMAIRE
Qu’est-ce qu’un agrégateur
Seesmic : interview de Loïc Le Meur
Friendfeed

Interview de Loïc le Meur, fondateur et P-DG de Seesmic

Existe-t-il des problèmes de sécurité lorsqu’on agrège des réseaux sociaux, notamment sur l’identification des personnes et les informations données ?

Il n’y a pas de problème de sécurité pour l’utilisateur, parce que les mots de passe rentrés restent dans la machine, Seesmic n’en fait rien du tout. Quand vous mettez Twitter ou Facebook sur Seesmic, ils restent sur votre machine. Sur Seesmic Web, on a un accès favorisé à Facebook et Twitter. Nous avons dans ce cadre signé un contrat avec ces réseaux sociaux, prévoyant un certain nombre d’accès pour nous, mais aussi des contraintes, comme celle de ne pas divulguer d’informations, notamment des statistiques. En revanche, sur Twitter, existe aujourd’hui Oauth, comme Facebook Connect sur Facebook. Lorsqu’on est sur le Web, vous n’avez pas besoin de donner votre mot de passe à Seesmic. Nous ne disposons donc pas des données des utilisateurs. Les utilisateurs autorisent simplement Facebook à nous donner un accès, mais nous n’avons jamais le mot de passe.

On constate aujourd’hui des rapprochements entre les réseaux sociaux, pourquoi Facebook ou Twitter ne cherchent-ils pas à devenir eux même des agrégateurs de réseaux sociaux ?

Leur objectif est que vous, utilisateur, passiez votre temps sur Facebook plutôt que sur MySpace. Donc même s’ils ont mis en place du « cross posting » (vous pouvez mettre à jour votre page Facebook par exemple et l’envoyer aussi sur Twitter), vous n’êtes jamais le centre. Leur objectif est que vous soyez sur Facebook, ou sur Twitter. Notre objectif est très différent : vous êtes le centre, et il n’y a pas d’intérêt pour nous de savoir si vous passez plus de temps sur Facebook ou sur Twitter, MySpace ou LinkedIn. Seesmic cherche plutôt à vous aider à mieux gérer votre marque et vos communautés. Je pense donc que ce sera toujours un objectif très différent. Nous cherchons à vous aider à partager partout, ce qui ne sera jamais l’objectif d’un réseau social particulier. Pour une marque en entreprise, ce qui est important c’est d’interagir partout et pas uniquement sur Facebook ou sur Twitter. Puis de mesurer la vitesse avec laquelle une information sur une marque se propage. Donc ce n’est pas uniquement le nombre d’abonnés sur Twitter par exemple, mais surtout le nombre de « retweets » ou les « like » sur Facebook. D’ici peu, on pourra aussi dire aux marques d’une part qui a diffusé cette information, et d’autre part qui l’a diffusée le plus.

 




Bons plans

Annuaire des réseaux