Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Avoir de la répartie
Mise en ligne : Octobre 2015

Avoir de la répartie, vous aussi,
vous en êtes capable !


Lors d’une soirée réseau, il est aussi difficile que nécessaire de se faire remarquer. Lors d’une présentation, vous devez pouvoir répondre sans être pris de court à toute question, critique ou objection. Votre sens de la répartie peut alors devenir un atout décisif. Sachez le développer quelles que soient vos dispositions, en restant toujours vous-même.
Sommaire
Qu’est-ce qu’une répartie ?
Comment bien se préparer pour faire preuve de répartie ?
Trucs et astuces pour travailler votre répartie
La timidité, handicap rédhibitoire pour donner la réplique ?

  Les idées fausses sur la répartie :

- une répartie est forcément une vacherie
- une répartie est forcément drôle
- une répartie c’est d’abord vouloir imposer son ego
- quelqu’un de timide ne peut pas avoir de répartie

Qu’est-ce qu’une répartie?

Pour Antoine Chéreau, dessinateur de presse, c’est un don très inégalement partagé. Et quand Bernard Sananès, psychologue et formateur, suggère qu’un travailleur appliqué peut parfois surpasser un doué qui se repose sur ses acquis, notre humoriste répond « possible, mais entre un Olivier de Kersauson et une Mireille Mathieu, il y a de la marge ! ». Arnaud de Staël, coach de dirigeants, tempère en distinguant deux formes de réparties : « On considère trop souvent la répartie sous l’angle de l’affrontement, comme une réaction ou une offensive, pour briller et avoir le dernier mot ». Il est vrai que dans ce registre, les exemples abondent et les dessins de Chéreau en donnent un bon échantillon…


 

« Une répartie, enchaîne Arnaud de Staël, peut être très constructive. L’objectif est alors de faire avancer ou de relancer une conversation ». Savoir simplement aider votre interlocuteur à trouver le mot juste peut suffire. Vous pouvez aussi ne faire que reprendre ses propos mais en les reformulant avec un trait d’humour ou par l’absurde. »

Exemple :
- Mr A (dépité) : Les temps sont durs, on ne peut plus trop choisir ses clients…
- Mme L. (enjouée) : Si, tenez, moi par exemple, je raye systématiquement de ma liste-clients quiconque ne me donne pas de travail !

Ainsi la répartie est avant tout une attitude et plutôt une réactivité à une situation, une émotion, qu’un talent proprement dit. « En général, ce sont ceux qui veulent trop maîtriser les choses qui se débrouillent le moins bien dans cet exercice, poursuit Bernard Sananès. Tandis qu’ils cherchent le bon mot à placer, ils restent cois, ne sont pas assez attentifs et, quand ils ont trouvé, la conversation a déjà viré sur un autre sujet ». On tombe alors dans « l’esprit d’escalier », cette idée à retardement, conclut Arnaud de Staël qui est l’exact opposé du « trait d’esprit », lequel surprend tout le monde par sa spontanéité, y compris parfois son auteur lui-même.




Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux