Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Les clés d'un bon relationnel avec les journalistes


Mise en ligne : Mai 2009
Partager cet article avec mon réseau professionnel sur VIADEO Partager sur VIADEO

>>
>>

Comment prendre contact avec un journaliste ?

Ce n’est plus lui qui vous appelle mais vous qui cherchez à le joindre pour lui donner une information. Si vous envoyez un communiqué à un journal sans préciser à quel service ou à quel rédacteur il s’adresse, votre prose ira très probablement à la poubelle. Les journaux peuvent recevoir une centaine de communiqués par jour et ils ne sont même pas tous lus. Heureusement vous connaissez le nom du journaliste qui vous intéresse puisque vous avez déjà lu sa rubrique. C’est donc à lui, personnellement, qu’il faut s’adresser. Vous n’êtes pas obligé de lui envoyer du papier. Dans « l’ours » du journal, cet encadré qui donne la liste de tous les collaborateurs, il y a peut-être son email. Un courrier électronique a plus de chance d’être lu qu’un communiqué écrit.

Plus tard, quelques jours après avoir transmis le communiqué, vous aurez peut-être envie de lui téléphoner. Soyez persévérant. Le standard du journal va vous envoyer vers le service correspondant où vous tomberez sur une secrétaire chargée de filtrer les communications. Elle vous dira que le journaliste est absent et vous invitera à envoyer un courrier… ce que vous avez déjà fait. Laissez-lui votre numéro de téléphone, éventuellement le personnel et le portable. Elle le transmettra au journaliste en lui rappelant que vous avez déjà envoyé un communiqué. Si votre affaire l’intéresse, il vous rappellera. Peut-être pas… Dans ce cas recommencez une ou deux fois, pas plus, vous risqueriez de l’indisposer. Il ne vous reste plus qu’à lire ses articles et attendre une occasion, comme une conférence de presse à laquelle vous êtes invité, pour le rencontrer. N’allez jamais directement au journal ou à la station de radio ou de télévision, vous ne franchiriez pas les barrages. Enfin, il y a toujours près des grands organes de presse des cafés et des petits restaurants fréquentés par les journalistes. Allez-y déjeuner de temps en temps, vous y rencontrerez peut-être votre homme…

À propos du téléphone, il y a des moments favorables pour appeler et d’autres à éviter. Pour les quotidiens du matin, n’appelez jamais le soir, la rédaction est en pleine effervescence jusqu’à 23 heures ou même plus tard. Téléphonez entre 11 heures et midi. Pour les journaux du soir (de moins en moins nombreux), c’est l’inverse. Si vous appelez une station de radio ou de télévision, évitez les horaires des bulletins d’information et des grandes éditions de la journée. Vous risquez aussi de tomber au moment d’une conférence de rédaction lorsque tous les journalistes sont réunis pour préparer la prochaine grande édition. Il y en a au moins deux dans la journée : 9 heures le matin et 15 heures l’après midi.

Source : Le Guide de media-training et règles de prise de parole en public, de Pascal Le Guern, page 125 à 126.

[ En savoir + ]
25 trucs de pro pour vaincre votre trac !
Comment mieux s’exprimer en public ?

 




Bons plans

Annuaire des réseaux