Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Comment démarrer
Mise en ligne : Avril 2011

Comment démarrer quand on n’a pas de réseau ?


Parce que vous créez votre entreprise, ou un nouveau projet dans un secteur inconnu, ou tout simplement parce que vous avez l’impression de ne « connaître personne », Robert Papin, la référence en matière de création d’entreprise défini 3 premières étapes de développement d’un réseau professionnel utile et réactif.

Robert Papin

Robert Papin, fondateur d’Hec-Entrepreneurs, auteur de l’ouvrage de référence La création d'entreprise, Créer, gérer, développer, reprendre dont la 14è édition est parue en janvier 2011.

Sommaire
Démarrer son réseau relationnel
Découvrez les conseils de Robert Papin

PDR : Comment démarrer son réseau avec un projet entrepreneurial, une création d’entreprise ou une nouvelle idée de produit ou service ?

Robert Papin (RP) : Lorsqu’on démarre tout juste, il y a deux aspects complémentaires indispensables : un bon guide et des informateurs à chaque étape. Trouvez un « parrain » ou tuteur. Pas forcément dans le cadre d’un réseau formel comme un club d’entrepreneurs… C’est au goût de chacun. Ce qui compte vraiment, c’est sa connaissance approfondie de votre secteur d’activité. C’est un professionnel performant, il peut vous informer précisément et vous ouvrir des portes. Celles d’un banquier, d’un fournisseur ou de clients. Vous le savez bien, avec la recommandation d’un professionnel établi et reconnu, ces portes s’ouvrent bien plus facilement. Si vous deviez consacrer beaucoup de temps à votre lancement, c’est certainement à la recherche de ce mentor qu’il vous serait le plus utile.

PDR : Mais un mentor unique, ce n’est pas à proprement parler un réseau ?

RP : Non, mais si le mentor est performant, c’est déjà beaucoup. Dans un 2è temps, créez un cercle restreint d’une dizaine de personnes. Le succès de cette démarche dépend du soin apporté dans le choix de ces partenaires. Ce sont des informateurs, des professionnels qui pourront vous aider à répondre aux deux questions essentielles suivantes :
1. Quelles sont les qualités idéales de mon produit ou service pour qu’il réussisse sur son marché ?
2. Quels sont les autres facteurs de succès de mon projet ?
Concentrez vos efforts sur ces 10 professionnels, pas plus. Inutile de vous éparpiller, ce petit groupe est suffisant s’il vous permet d’évoluer dans votre métier, d’anticiper les changements et de progresser. Et soyons brefs ici aussi : choisissez des curieux de tout, imaginatifs et agiles intellectuellement, des entrepreneurs en somme...

PDR : Et quelle est la 3è étape de cette première ébauche de réseau ?

RP : Entretenir les relations. Ce que je vais dire est banal, mais comme souvent en management de l’entreprise, c’est le plus simple qui compte vraiment. Vous devez pouvoir à votre tour, nourrir cette dizaine de contacts. Sans quoi votre réseau ne tiendra pas plus d’un an. Il ne s’agit pas forcément de les abreuver d’informations ou de mises en relation. Lorsque j’ai créé la formation HEC Entrepreneurs par exemple, les 400 entrepreneurs qui y participaient appréciaient tout simplement le contact avec les jeunes. Cela leur a permis d’adapter leur management, de rester dans le coup. Faites en sorte que les membres de votre réseau y trouvent leur compte, quel qu’il soit, et ce sera fabuleux !
Page suivante
Interviews Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux