Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 

Comment faire de la curiosité le moteur de vos succès en réseau ?





>>
>>

4 - Intéressez-vous à ceux qui débutent : ils vous le rendront bien !

J’ai toujours trouvé le temps de recevoir et d’écouter aussi bien les étudiants passionnés que les jeunes créateurs d’entreprise qui souhaitaient me rencontrer. Tous se posent de bonnes et vraies questions sur le métier et le fait de devoir les conseiller nous incite à réfléchir autrement. Je n’avais rien à attendre d’eux, mais pourtant, au gré des évolutions, certains sont devenus des collaborateurs, d’autres ont su me témoigner leur soutien à des moments difficiles. Ainsi, le jour où il m’a fallu quitter Carré Noir, je recevais plus d’une centaine de mails qui m’ont donné l’énergie de rebondir.

5 - Cultivez l’originalité pour développer le « buzz ».

La curiosité et l’ouverture nous apportent un point de vue personnel et singulier et des argumentations auxquelles personne n’avait pensé. Les dirigeants de Danone étaient intrigués la première fois où je leur ai fait envisager un pot de yaourt non plus sous l’angle de la production industrielle, mais comme leur premier support de communication. Regardez autour de vous et dans les médias : ce sont les agitateurs d’idées qui laissent une trace plus vive et donnent envie de faire parler d’eux. Les journalistes ne s’y trompent pas et savent repérer et solliciter « les bons clients », ceux dont ils savent qu’ils peuvent leur apporter une information fiable, mais aussi un point de vue et des propos différents.

Quand c’est la curiosité qui vous pousse vers les autres, les barrières tombent, les inhibitions aussi : vous n’êtes plus dans un rapport utilitariste donnant-donnant avec vos contacts, mais dans un échange d’idées qui débouche tôt ou tard et naturellement sur des opportunités de collaboration.

 

  << précédent
 

 

 




Bons plans

Annuaire des réseaux