Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Prendre des décisions à plusieurs.
Mise en ligne : Novembre 2013

6 clés pour décider à plusieurs.


Un cas concret, 4 types de décideurs.

la stratégie du Saint-Bernard
     


Le cas :

Les membres d’un réseau de formation envisagent une participation commune à un salon professionnel. Ils se réunissent donc pour statuer.
Tout réseau sous-tend une distribution du pouvoir sur chacun de ses membres. Et comme nous l’avons vu, à chacun ses modes de pensées, sa propre typologie dans la prise de décision.

Typologies des décideurs au sein du réseau.

Le rationnel, analytique :
Il va se concentrer sur les faits, vouloir étudier les chiffres : nombre de visiteurs attendus, budget à engager, nombre de contacts possibles, coût du contact, taux de conversion en clients. Si l’information manque, il peut reculer devant cette dépense comme il le ferait dans le cadre de son entreprise.

L’intuitif, affectif :
Il est séduit par l’aventure collective, mais redoute aussi le risque associé. Il est déjà hyperactif pour mener à bien son business, comment va-t-il s’accommoder de cette charge supplémentaire ? Là où il décide souvent à l’instinct, il peut basculer dans l’inertie ou la temporisation inconsciente.

L’autoritaire :
Habitué à prendre les décisions en solo, il est peu enclin à ouvrir la discussion. Quel que soit son avis pour ou contre, il pourra chercher à convaincre les autres que sa décision est LA décision. Dans le cadre d’un réseau, c’est une attitude difficilement tenable et qui peut engendrer une démobilisation générale.

Le synergiste :
Il procède par synthèse et projections. Il perçoit l’opportunité de ce salon pour bâtir une offre commune en réseau dans des délais déterminés. En gardant à l’esprit l’objectif, il souhaite que le groupe trouve des solutions pour lever les objections et trouver les moyens de l’atteindre.

De tous ces profils, le synergiste sera sans doute le plus en capacité d’animer la réunion. Cependant, chacun sait qu’il n’a pas le pouvoir de décider pour le groupe. Tout au plus saura-t-il faire produire une restitution objective des arguments et des positions développés.


Ce qu’il faut retenir :
Dans un réseau professionnel, la décision ne peut se faire que sur la base d’un consensus, mais dans le cas que nous avons évoqué, avec la variété des points de vue et des typologies de décideurs, sans méthode le consensus peut être très difficile à trouver.


Découvrez les pièges du consensus et les clés pour aboutir rapidement à une décision collégiale efficace.

Page précédente Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux