Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Prendre des décisions à plusieurs.
Mise en ligne : Novembre 2013

6 clés pour décider à plusieurs.


Les pièges du consensus.

la stratégie du Saint-Bernard
     

« Le consensus devient la bête noire des managers... Il n’a pas laissé dans les esprits un souvenir à la hauteur de l’enthousiasme soulevé par la participation et les réseaux, faute probablement d’avoir compris ce qu’est le vrai consensus et comment il fonctionne. » Meryem Le Saget.

Piège #1 : Le consensus signifie que 100% des participants adhèrent à la décision pour qu’elle soit actée.
C’est l’idéal, mais comprendre le consensus comme : « nous devons tous être d’accord à 100% sur cela » peut être contre-productif et affaiblir la dynamique du réseau. « Il est important, souligne Meryem Le Saget qu’en cas de difficulté, un mode de décision alternatif soit d’emblée prévu, comme par exemple un vote à la majorité. »

Piège #2 : Le consensus mou.
C’est la décision commune arrachée, comme de « guerre lasse » après avoir trop longtemps débattu sans s’être organisé autour d’une méthode efficace.


Le cas :
Pour reprendre notre exemple de participation à un salon professionnel, nos décideurs finiront par exemple par se mettre d’accord pour participer ensemble à l’événement, mais sur une base moins ambitieuse, ou en le remettant à l’année prochaine ! « Certains des décideurs, note Meryem Le Saget, auront accepté mais sans conviction et traîneront des pieds au moment d’entrer dans l’action. » En fait cette décision masque une démobilisation.


Découvrez les 6 clés pour obtenir des décisions par consensus aussi rapides qu’efficaces.

Page précédente Retour au débur Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux