Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
Bien démarrer un rendez-vous
Mise en ligne : Juin 2012

3 entrées en matière pour bien démarrer un rendez-vous de prospection


Amorce 2 : partagez des informations ciblées en préparation de votre entretien

Appeler un inconnu « dans le dur », c’est épuisant et peu productif. Sans recommandation d’un tiers, prenez le temps d’envoyer au préalable des informations par mail. Une prise de contact synthétique qui donne envie d’en savoir plus et que vous pourrez préciser et détailler lors de vos relances téléphoniques. « Ce mail n’est pas un argumentaire commercial précise Mickaël Burdet, cela suppose enquête de votre part pour partager des informations utiles avec votre destinataire. » Choisissez des actualités de votre secteur ou du sien qui pourrait permettre d’entamer la discussion.
Exemple : les gains de productivité liés à la démarche de certification. Le pourcentage de développement de CA entraîné par un coaching d’équipe, etc.

Les bonnes formules :

  • « Je vous ai contacté par mail récemment pour vous faire part d’une information intéressante pour vous… »
  • « Nous avons échangé par e-mails au sujet d’un développement de votre activité… »


À éviter dans ce cas précis :

  • « Avez-vous 5 minutes pour… »
  • « Seriez-vous disponible… »

Si vous n’avez pas encore réussi à interpeller votre interlocuteur, il y a de fortes chances pour qu’il vous réponde non. Avant de lui demander le temps dont il dispose, terminez sans vous étendre sur votre présentation et sur votre idée de collaboration.

Préparez la bande-annonce de votre activité : conseils pour marquer les esprits en quelques mots.

Page précédente   Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux