Place des réseaux avecBouygues TelecomVerisign
 
 
10 exercices pratiques
Mise en ligne : Novembre 2012

10 exercices pratiques pour développer votre mémoire en réseau.

Pour retenir les points clé d’un échange avec votre interlocuteur et les tâches à accomplir. La méthode des lieux.

La spatialisation est un facteur-clé de mémorisation des événements. Selon le chercheur Alain Lieury, « Quand on a tout oublié, reste les lieux »

Exercice pratique #3 : le plan de table.

Situation : Vous participez à un speed business meeting, vous êtes assis à une table avec d’autres invités à un cocktail, ou simplement vous êtes entré en discussion dans un cercle de quelques personnes.

Dessinez votre « plan de table », un schéma simple au verso d’une carte où vous marquez la place de vos interlocuteurs avec leurs initiales. Indiquez au centre, la date et le lieu. Puis vous notez au fil de la discussion un ou deux mots clés se rapportant à chaque personne, à l’exclusion de ce qui figure déjà sur sa propre carte de visite. Par exemple : un centre d’intérêt, un tic verbal, un point commun avec vous, une tâche que vous vous fixez pour poursuivre le contact (envoi d’article, mise en relation,...) Vous serez surpris en revoyant ces quelques indices, tous les autres souvenirs qu’ils auront encapsulés dans votre mémoire.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
images mémorielles

Le plan de table, une méthode de spatialisation des souvenirs qui permet d’enregistrer et retenir plus d’information plus facilement.

Exercice pratique #4 : La maison magique ou méthode Locci (des lieux).

Situation : Lorsque vous interagissez avec plusieurs personnes et que vous avez de nombreuses informations à retenir.

Cet exercice, très cerveau droit, va faire appel à l’ensemble des ressources que nous venons d’évoquer dans les exercices précédents. Il demande une vraie programmation préalable, mais avec un peu d’entraînement, se révèle d’une efficacité redoutable.

  1. Vous créez votre maison imaginaire, composée de pièces que vous aimez, toutes empreintes de souvenirs forts.
  2. Vous les aménagez comme vous voulez avec leurs meubles d’origine ou d’autres qui vous plaisent ainsi qu’avec des objets qui ont de la valeur pour vous.
  3. Créez ainsi environ 6 ou 7 visuels pour chaque catégorie : 6 pièces+6 meubles+6 objets précieux dans chaque pièce. Au total, cela ne vous fait pas moins de 72 points d’ancrage mémoriel ! Plus qu’il ne vous en faut, mais c’est bien d’avoir le choix en fonction de vos interlocuteurs et des situations auxquelles vous participez.
  4. Une fois ce décor bien implanté et mémorisé, vous vous en servez systématiquement pour fixer les personnes et les informations importantes que vous voulez mémoriser, sur un mode d’association libre.

Exemple : Vous échangez avec un certain Jérémy Verdier, un jeune entrepreneur et convenez de lui envoyer un article sur le top 10 des blogueurs de l’entrepreneuriat. Installez-le en imagination dans votre séjour, assis sur un fauteuil vert avec un journal sur la tête avec le nombre 10 sur la couverture. Continuez à imaginer des situations amusantes pour d’autres contacts, dans d’autres lieux avec d’autres objets symboliques. Si vous recroisez Jérémy Verdier et que vous voulez enregistrer une autre info importante, revenez dans le séjour où vous l’avez laissé et ajoutez un élément dans votre scénario. Exemple : il saute de joie dans son fauteuil pour mémoriser son adresse mail sur Yahoo !

Décryptage de l’expert :
Marina Béguin : Cette méthode repose sur l’efficacité d’une métaphore qui permet de classer de ranger les informations à retenir.

Pour mémoriser numéros de téléphone, codes, dates anniversaires, voici d’autres exercices.

Page précédente Page suivante
Retour à Réseau relationnel Haut de page
 




Bons plans

Annuaire des réseaux